Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 juin 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

167 nouveaux cas au Québec

Coronavirus

covid

©Photo archives - L'Action d'Autray

En date du 19 juin, le nombre de cas de coronavirus au Québec depuis le début de la pandémie est de 54 550, une augmentation de 167 cas.

Le nombre de personnes hospitalisées est de 574 (-63) et le nombre de personnes aux soins intensifs est de 62 (-3).

Le nombre de décès au Québec est maintenant de 5375, une augmentation de 35.

Dans Lanaudière, le nombre de cas depuis le début de la pandémie est passé de 4139 à 4141 (+2) et le nombre de décès depuis le début de la crise est de 205. Aucun nouveau décès n'est survenu hier dans la région.

En date du 18 juin, Lanaudière comptait 264 cas actifs de la maladie.

Depuis le 18 juin, il est possible dans les CHSLD sans éclosion de sortir sans une supervision de l'établissement, de faire un séjour hors de l'installation de plus de 24 h, de recevoir des visites et de rencontrer des gens à l'extérieur ainsi que de participer à des activités de groupe intérieures et extérieures, et ce, sous certaines conditions, soit des mesures de prévention et de contrôle des infections. À partir du 26 juin, il sera également possible de recourir à des bénévoles et, pour les usagers et leur famille, de faire appel à des services externes, par exemple de coiffure ou d'accompagnement.

Pour ce qui est des CHSLD où il y a éclosion, les activités repas et l'isolement à la chambre sont maintenus, hormis pour les personnes non infectées. Les unités qui ne sont pas en éclosion peuvent permettre à leurs résidents de prendre leurs repas en salle à manger, en préconisant la distanciation physique ainsi que le concept de bulle sociale.

Le ministre des Finances Éric Girard a fait une mise à jour économique le 19 juin. Il a mentionné que le Québec connaissait la pire récession depuis la deuxième Guerre mondiale.

Le confinement a entraîné la mise à l'arrêt de 40 % de l'activité économique du Québec pour huit semaines, ce qui s'est traduit par la perte de 800 000 emplois. En avril, le taux de chômage a atteint 17 %.

Le ministre a déclaré que la pandémie avait entraîné pour l'année 2020-2021 une augmentation des dépenses de 6,6 milliards de dollars. Il prévoit un déficit de 15 milliards de dollars, incluant une contribution au Fonds des générations et une provision de quatre milliards de dollars en cas d'une seconde vague.

Le taux d'inflation prévu pour les deux prochaines années est de 1 %.

Le ministre prévoit retrouver à la fin de l'année 2021 le même niveau de productivité que le Québec connaissait à la fin de l'année 2019.

Il s'attend à ce que le taux de chômage soit de 9,5 % à la fin de 2020 et de 7,6 % à la fin de 2021. Il a toutefois mentionné que tous les emplois ne reviendront pas.

Bien entendu, ces prévisions sont teintées de l'incertitude entourant une seconde vague de coronavirus au Québec.

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média