Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

16 juillet 2020

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Une Rosalie plus grande que nature à Lavaltrie

Œuvre de «land art» à la Maison Rosalie-Cadron

land art

©gracieuseté - L'Action d'Autray

Conseiller à Lavaltrie, Denis Moreau, de même qu’Yves Germain (préfet de la MRC de D’Autray et maire de Saint-Didace), et Christian Goulet (maire de Lavaltrie), sont en compagnie de Sophie Lemercier (directrice générale de la Maison Rosalie-Cadron), Marc Walter (artiste), Claudine Lalonde et Pierre Morrissette (respectivement présidente et vice-président de la Mason Rosalie-Cadron).

L’œil est stimulé à Lavaltrie. Une impressionnante œuvre de «land art» prend place jusqu’au 27 septembre devant la Maison Rosalie-Cadron. Elle a été réalisée sur place durant une canicule éprouvante par Marc Walter, un artiste de renommée internationale.

La ville de Lavaltrie a apporté son appui au projet dans le cadre du plan RésiliArt mis en place par la MRC de D’Autray. Une somme de 2000$ a été obtenue.

Échange

Malgré la température, de nombreux curieux sont venus à la rencontre de l’artiste pour l’interroger sur son mode de création.

«J’apprécie quand les gens viennent me parler. Cela me permet de démystifier ce qu’est le land art», mentionne M. Walter.

L’œuvre, qui mesure 3,5 mètres (près de 10 pieds) de haut et 2,5 mètres (environ 6,5 pieds) de diamètre, représente Rosalie Cadron qui est née dans cette maison avant de fonder, à 54 ans, la communauté des Sœurs de Miséricorde à Montréal en 1848.

«Nous sommes très heureux d’avoir pu bénéficier du plan RésiliArt. L’installation de cette œuvre permettra d’attirer davantage l’œil des passants sur notre beau musée!», déclare Claudine Lalonde, présidente du conseil d’administration de la Maison Rosalie-Cadron.

L’établissement accueille les visiteurs dans un environnement qui respecte les règles sanitaires et de distanciation physique comme celles qui sont mises en place dans tous les musées québécois.

On peut visiter gratuitement la Maison Rosalie-Cadron cet été du mercredi au dimanche, de 10 à 17 heures, avec une pause entre midi et 13 heures, jusqu’au 6 septembre, ainsi que toutes les fins de semaine de septembre. (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média