Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

17 juillet 2020

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Masque levé sur la dentelle dans la MRC de D’Autray!

Projet artistique collectif du plan RésiliArt

Louppe Véronique

©gracieuseté - L'Action d'Autray

La dentellière Véronique Louppe.

Le monde de la dentelle s’insère dans le paysage culturel de la MRC de D’Autray. La réputée dentellière Véronique Louppe proposera des ateliers abordant la thématique d’actualité: le port du masque. Le tout débouchera sur l’élaboration d’un projet artistique collectif.

C’est un dossier appuyé par le plan RésiliArt de la MRC. Plusieurs municipalités du territoire seront touchées. Un échange s’établira avec les citoyens qui prendront part aux ateliers. On y démystifiera la technique de la dentelle aux fuseaux.

Contexte

En tant que dentellière professionnelle, Mme Louppe a su développer son art en donnant une forme tridimensionnelle à ses œuvres. Dans le cadre de son projet, ses créations prendront la forme du masque sanitaire de taille surdimensionnée.

Dix municipalités du territoire auront le privilège de recevoir l’artiste fréquemment honorée dans la région de Lanaudière ainsi qu’à l’international.

Chaque lieu proposera une séance avec Mme Louppe, d’une durée approximative d’une heure, où sa technique et son travail seront présentés. L’activité se veut aussi une occasion de discuter de la thématique du masque, un élément marquant en cette période de pandémie. Les discussions avec les citoyens permettront à Mme Louppe de créer des masques reflétant les perceptions des participants de chaque municipalité adhérente au projet culturel.

Au terme de l’initiative culturelle, les municipalités visées accueilleront une exposition in situ où les masques conçus par Mme Louppe seront accrochés aux arbres dans des lieux publics, tels des masques sur les visages d’individus.

«La dentelle aux fuseaux est une technique aux outils rudimentaires, un tissage fil par fil dont l’entrecroisement de base m’a ravi par sa simplicité et son ingéniosité. À mon avis, elle n’a pas été développée à son plein potentiel», soutient Mme Louppe à propos de son métier d’art.

Les citoyens de Mandeville, Saint-Cléophas, Saint-Cuthbert, Saint-Barthélemy, Sainte-Geneviève-de-Berthier, Berthiervillle, Sainte-Élisabeth, Saint-Ignace-de-Loyola, Île Dupas et Lanoraie sont invités à surveiller les publications de leur localité afin de connaître les dates de l’atelier et de l’exposition.

Le plan RésiliArt vise à proposer une offre culturelle adaptée au contexte de la crise de la COVID-19 avec la collaboration des organismes culturels, des artistes et des municipalités.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média