Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

07 octobre 2020

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Un vernissage virtuel d’une exposition de l’artiste Ysé Raoux

Événement de la chapelle des Cuthbert à Berthierville

Raoux Ysé

©gracieuseté - L'Action d'Autray

L’artiste Ysé Raoux.

Bousculée par la pandémie de la COVID-19, la chapelle des Cuthbert à Berthierville transporte en mode virtuel le vernissage de l’exposition «Éclairer le temps qui court» de l’artiste Ysé Raoux. L’événement est inscrit de 15 heures à 16h30, le dimanche 11 octobre.

Le geste se fera par le biais de la plateforme ZOOM. Les détails pour assister à la rencontre sont disponibles sur le portail web de la chapelle des Cuthbert: www.chapelledescuthbert.com/residence-2020. Même chose pour les détails sur le projet.

Contenu

«Éclairer le temps qui court» est une exposition virtuelle de l’artiste en arts visuels. Il s’agit du fruit de sa résidence artistique réalisée à la chapelle des Cuthbert, du 15 août ou 15 septembre derniers.

Illustrations, vidéos, gif animés, photographies et bandes sonores composent son exposition virtuelle qui traite de la dégradation des images. Les données visuelles et sonores utilisées dans le cadre de ce projet ont été collectées sur, dans et autour du bâtiment patrimonial qu’est la chapelle des Cuthbert.

Ce travail, créé dans la continuité de son projet de maîtrise, explore la transformation du son en image et leur dégradation respective par strates comme métaphore de la renaissance, tout en posant un regard sur la production artistique actuelle: la création à l’ère numérique en temps de pandémie.

En effet, de plus en plus, les frontières qui délimitent le monde virtuel et le monde du réel tendent à disparaître pour s’orienter vers le retour de la matière numérique à l’état de matière physique, mais pas seulement: ici les codes sont brouillés, le son est mis en image mais l’image est virtuelle.

Véritable synesthésie son-image, le travail d’Ysé Raoux tire son essence d’une volonté de transfiguration des différentes frontières sensorielles concentrées sur la création actuelle.

Lors de l’activité virtuelle du 11 octobre, l’artiste exposera le projet réalisé pendant ce mois d’expérimentations artistiques, présenté sous la forme d’un microsite et d’un fanzine. L’artiste fera donc une visite guidée virtuelle de l’exposition et présentera le résultat de ses recherches.

Les participants seront également invités à échanger avec elle autour de son expérience, de son processus de création et de sa démarche artistique.

Les participants qui le désirent pourront télécharger une image à dégrader, en accord avec la démarche artistique de l’artiste. Les résultats seront exposés sur le portail web de la chapelle des Cuthbert. (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média