Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

19 novembre 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Les rassemblements familiaux de 10 personnes permis du 24 au 27 décembre

Contrat moral

Sapin de Noël

©Photo Unsplash Denisse Leon

Le premier ministre François Legault, accompagné du ministre de l'Éducation Jean-François Roberge et du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a présenté le plan tant attendu du gouvernement en vue du temps des Fêtes.

François Legault souhaite établir un contrat moral avec les Québécois, en permettant les rassemblements familiaux (ou entre amis) d'un maximum de 10 personnes pendant quatre jours, soit les 24, 25, 26 et 27 décembre. Toutefois, il souhaite que les gens évitent les contacts sociaux une semaine avant et une semaine après Noël. "Il y a un risque à ce contrat moral, mais la famille c'est au coeur de mes valeurs et on a besoin d'énergie pour les prochains mois."

"Pour y arriver, j'ai besoin de la collaboration des employeurs. Tous ceux qui sont capables de faire du télétravail doivent le faire."

Les entreprises qui le peuvent sont invitées à ralentir leurs activités une semaine avant et une semaine après Noël.

Au niveau des écoles, le gouvernement souhaite qu'il y ait de l'enseignement à distance les 17, 18, 21, et 22 décembre. "Ce qui signifie que les enseignants vont travailler et parler au moins une fois par jour avec les élèves, même ceux du primaire. Il y aura du travail à faire. On parle de deux à quatre jours dépendamment des écoles et des régions. "

Les écoles primaires rouvriront selon la date prévue au calendrier, au début janvier. Toutefois, les écoles secondaires seront fermées jusqu'au 11 janvier.

"Ce ne seront pas des vacances, du travail sera donné aux élèves et il y aura des contacts par visioconférence."

Les écoles spécialisées pour les enfants à besoins particuliers demeureront ouvertes selon le calendrier initial.

Les seuls services de garde autorisés pendant cette période seront pour les parents qui travaillent dans les services essentiels.

Au niveau des rassemblements familiaux permis du 24 au 27 décembre, le premier ministre a rappelé l'importance de faire attention et de s'isoler advenant des symptômes et de rester à deux mètres des personnes âgées.  "Dans le doute, il vaut mieux s'abstenir pour ne pas prendre de risque pour la vie de nos proches." Il a souligné qu'il fallait respecter ceux qui préféreraient annuler les rassemblements cette année.

"Qu'est-ce qu'on fait au jour de l'An? On écoute la Santé publique", a-t-il ajouté en précisant que la situation actuelle est très sérieuse au Québec.

Les partys de bureau sont interdits.

"Tout ce que je vous propose ce soir est sujet à ce que la situation ne se détériore pas d'ici le 24 décembre."

Le directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, a insisté sur l'importance que la situation demeure stable d'ici Noël et qu'il fallait poursuivre les efforts pour limiter les contacts.

Au niveau des autres restrictions (restaurants, cinémas, gyms), aucun changement n'est prévu d'ici le 11 janvier.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média