Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

24 novembre 2020

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

Le nord de Lanaudière demeure dans les six régions sous surveillance

Les résidences pour aînés (RPA) ciblées

COVID-19

©Depositphotos

Le gouvernement rappelle l’importance de respecter les mesures mises en place par la Santé publique, notamment du côté des résidences pour aînés (RPA).

Le premier ministre du Québec, François Legault, faisait état de 6 régions demeurant sous surveillance en raison de leur nombre élevé de cas de COVID-19 lors de son habituel point de presse cet après-midi. La région de Joliette et le nord de Lanaudière comptent toujours parmi ces secteurs.

À la lueur de ce constat, M. Legault rappelle l’importance de respecter les mesures mises en place par la Santé publique, notamment du côté des résidences pour aînés (RPA).

 

« C’est plus difficile du côté des RPA, appuie le premier ministre en s’adressant aux résidents de ces centres. Si vous recevez des gens, c’est important de respecter les deux mètres de distanciation et de porter le masque. Lors de vos sorties dans les magasins, il est aussi nécessaire de porter le masque. Il faut donner un coup de barre dans les RPA. Dans les régions à surveiller, c’est là que tout a commencé. »

 

Par ailleurs, les cinq autres régions qui se trouvent sous la loupe de la Santé publique sont les suivantes : le Saguenay-Lac-Saint-Jean, l’Estrie, la Gaspésie, le Bas-Saint-Laurent et Sorel.  

 

Alléger la tâche des infirmières

 

Si M. Legault interpelle particulièrement les résidents de ces six régions, c’est notamment pour préserver le réseau de la santé et épargner les infirmières.

 

« Je suis conscient que les neuf derniers mois ont été difficiles pour le personnel avec la surcharge de travail. Nous souhaitons trouver les moyens d’alléger la tâche des infirmières. La priorité est de trouver comment nous pouvons ajouter des infirmières. D’abord, il faut les trouver. Puis, mettre de l’avant des incitatifs, notamment financiers, pour que plus d’infirmières travaillent à temps plein. »

 

Néanmoins, le gouvernement souligne que du côté des CHSLD et des Ressources intermédiaires d’Hébergement, la situation est plutôt stable, ce qui représente une bonne nouvelle.

 

Une autre bonne nouvelle est l’arrivée du vaccin. « Nous savons qu’un 3e vaccin sera disponible en grand nombre et qu’il pourra être gardé à basse température. Nous n’avons pas encore de nouvelles du fédéral à ce sujet, mais celui-ci négocie avec six compagnies à savoir le début de la vaccination. »

 

Le gouvernement indique qu’il se penche en ce moment sur le plan qui encadrera le déploiement de la vaccination, ce sur quoi ajoute le ministre de la Santé, Christian Dubé : « Nous serons prêts. ».

 

Le contrat moral

 

En ce qui concerne le contrat moral proposé aux Québécois jeudi dernier pour la période des Fêtes, le premier ministre rappelle que quatre journées de célébrations regroupant une dizaine de personnes maximum seront autorisées du 24 au 26 décembre prochain. Quatre jours sont proposés, mais M. Legault précise qu’il serait souhaitable de s’en tenir à deux journées de fête seulement.

 

De plus, il ne faut pas oublier le deuxième segment du contrat, soit la semaine de quarantaine avant la période des fêtes, et l’autre semaine de quarantaine après.

 

Pour ce qui est des vacances à l’étranger, François Legault insiste sur le fait que tant que le vaccin ne sera pas offert, ce n’est pas une bonne idée de voyager.

 

« On touche au but, on voit la lumière… je suis convaincu que nous sommes capables. C’est long, il reste encore quelques mois, il faut garder le moral », termine-t-il.  

 

Bilan au Québec

 

Pour le moment, la propagation de la COVID‑19 est sous contrôle dans la province, fait savoir le gouvernement, mais les présentes semaines sont critiques. Il y a de la transmission communautaire du virus dans toutes les régions du Québec.

Les plus récentes données sur l’évolution de la COVID-19, dans les 24 dernières heures au Québec, font état de :

  • 1 124 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 134 330;
  • 45 nouveaux décès, pour un total de 6 887. De ces 45 décès, 9 sont survenus dans les 24 dernières heures, 34 sont survenus entre le 17 et le 22 novembre et 2 sont survenus avant le 17 novembre;
  • Le nombre d’hospitalisations a augmenté de 21 par rapport à la veille, avec un cumul de 655. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a diminué de 2, et s’élève maintenant à 96;
  •  Les prélèvements réalisés le 22 novembre s’élèvent à 20 400, pour un total de 3 726 800.

 

Dans Lanaudière, on compte 1 222 cas actifs, pour un total de 10 493.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média