Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

22 décembre 2020

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

Le gouvernement et l’opposition unissent leurs voix

Soutien au personnel de la santé

François Legault

©Gracieuseté - Émilie Nadeau

François Legault, premier ministre du Québec et député de L'Assomption

Le premier ministre était accompagné des chefs des trois partis d’opposition en point de presse cet après-midi. Ainsi, M. Legault a uni sa voix à celle de Dominique Anglade, cheffe de l’opposition officielle, celle de Manon Massé, cheffe du deuxième groupe de l’opposition, et celle de Paul St-Pierre Plamondon, chef du troisième groupe de l’opposition, afin de sensibiliser les Québécois au maintien des mesures annoncées pour le temps des Fêtes.

D’entrée de jeu, le premier ministre a remercié les trois chefs pour la trêve mise en place à quelques jours de Noël.  Il estime que cette initiative était souhaitable afin de sauver des vies.  

 

Les chiffres annoncés aujourd’hui s’avèrent plus que jamais inquiétants, avec 2 183 nouveaux cas et 1 055 hospitalisations au Québec. « On voit que la situation est critique et qu’il faut être plus prudents. », maintient M. Legault.

 

De plus, le réseau de la santé demeure fragile. « Plus de 7 000 travailleurs sont en congé de maladie. Les employés au front sont épuisés. La moindre des choses est de continuer à respecter les consignes afin d’éviter de se retrouver à l’hôpital à cause de la COVID. »

 

Le premier ministre poursuit en mentionnant que si le gouvernement est en droit de fermer les restaurants, les écoles et les magasins, il ne peut contrôler ce qui se passe dans les maisons. « C’est le temps d’être responsable. Ce n’est pas le temps de trouver des trucs pour contourner les règles. »

 

Il rappelle qu’une surcharge de cas peut faire en sorte de reporter des chirurgies et engendre un impact sur l’ensemble des Québécois.

 

Quant à la vaccination, le Québec a déjà commencé à recevoir certaines doses, sur les 84 000 attendues, ce qui signifie que 42 000 personnes pourront être vaccinées. Néanmoins, la situation demeurera critique pour encore quelques semaines.

 

François Legault fait aussi savoir que le moment est très mal choisi pour voyager dans le Sud. Il compte par ailleurs mettre des mesures en place afin de s’assurer que les gens qui décident de voyager quand même respectent la quarantaine obligatoire à leur retour.

 

Il rappelle également que les seules rencontres permises pendant le temps des Fêtes demeurent celles concernant les personnes seules. Une personne seule peut rendre visiter à une autre personne seule ou encore à une seule bulle familiale.

Les messages de l’opposition

 

De son côté, Dominique Anglade a indiqué qu’il était important pour elle et son parti d’être unis à ses collègues de l’Assemblée nationale à la veille des Fêtes. « C’est la démonstration que nous sommes capables de travailler ensemble et que l’on en ressort plus unis. »

 

Son message aux citoyens est le suivant : « La fatigue est palpable… les gens sont tannés, certains sont en colère, d’autres fatigués. Il ne faut pas laisser ce sentiment prendre le dessus, il ne faut pas faire gagner le virus. »

 

 

Dominique Anglade

©Photo tirée de Facebook

Dominique Anglade, cheffe de l’opposition officielle

Manon Massé

©Archives

Manon Massé, cheffe du deuxième groupe de l’opposition

Pour sa part, Manon Massé avait une pensée particulière pour ceux et celles qui, chaque jour, se lèvent pour aller soigner les patients du système de la santé. « C’est par solidarité que je prends la parole aujourd’hui, par solidarité à tous ceux et celles qui mettent leur vie en danger pour sauver des vies. »

 

Elle réitère l’importance de respecter les règles de confinement pendant le temps de Fêtes. « Si notre système craque, ce sera dramatique. »

 

La cheffe du deuxième groupe de l’opposition soulève également l’importance de demeurer en contact avec nos proches, notamment par le biais des outils technologiques.

 

Enfin, Paul St-Pierre Plamondon s’est penché sur la signification de Noël, une fête bien ancrée dans les racines québécoises. « Noël, c’est penser aux autres, a-t-il mentionné. C’est important d’appeler nos proches, mais aussi les gens avec qui nous nous sommes chicanés cette année. Acheter québécois c’est aussi s’occuper de notre monde. »

 

En terminant, il a souligné que la nouvelle année représente le symbole de la nouveauté. « On recommence à neuf. Nous sommes dans le dernier droit… choisissons l’espoir et la résilience. Un geste concret que l’on peut poser c’est de prévenir la contagion et d’envoyer de l’espoir. »

 

 

Paul St-Pierre Plamondon

©Photo tirée de Facebook

Paul St-Pierre Plamondon, chef du troisième groupe de l’opposition

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média