Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 janvier 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Le budget augmente mais pas les taxes à Lanoraie

Budget de 6 965 200$

Hôtel de ville

©archives - L'Action d'Autray

Les taxes et les tarifs ne connaissent pas de hausse à Lanoraie, cette année.

Des dépenses supérieures de quelque 500 000$ à l’an dernier ne provoquent pas de hausse de la facture à Lanoraie. La municipalité y arrive en appropriant 850 200$ de son surplus accumulé.

Le taux de taxe foncière (base et agricole) demeure ainsi à 0,608$. Il est composé du volet général (0,433$), des services de la Sûreté du Québec (0,10$) et de la sécurité-incendie (0,075$). Le budget a été adopté à l’unanimité lors de la séance extraordinaire du 14 décembre dernier.

Éléments

Le budget se chiffre à 6 965 200$. À l’instar de la taxation foncière, il n’y a pas de changement de prévu pour les tarifs. Par unité desservie, les coûts sont ainsi de 165$ pour les matières résiduelles, de 140$ pour l’eau potable, de 64$ pour la vidange d’une installation septique et de 142$ pour l’entretien et l’assainissement du volet égout.

Dans ce dernier cas, c’est 32$ de plus qu’en 2020 mais cela ne devrait pas modifier la facture compte tenu de l’arrivée à terme du règlement d’emprunt touchant les immeubles desservis par le réseau d’égout, dont le paiement annuel était d’un montant équivalent.

Par la taxation et la tarification, Lanoraie prévoit récolter 5 311 500$. C’est la majeure partie (86,8%) de ses revenus. Les services rendus (479 100$), les subventions (227 800$), les paiements tenant lieu de taxes (73 700$) et ce qu’on indique comme les autres revenus (22 900$) représentent les autres entrées d’argent.

À cela, il faut ajouter l’appropriation du surplus accumulé.

Dans la colonne des dépenses, la plus importante est celle de la sécurité publique (1 274 900$). L’hygiène du milieu accapare 1 161 000$. C’est 207 900$ de plus que l’an dernier. Viennent ensuite les postes de l’administration générale (1 153 300$) et du transport (1 085 000$).

On consacre environ 100 000$ de plus aux loisirs et à la culture (852 700$ comparativement à 789 700$).

Les autres déboursés sont ceux de l’aménagement, l’urbanisme et le développement (355 700$), de la sécurité civile (61 300$), des frais de financement (13 700$) et de la santé et bien-être (5600$).

Pour ce qui est du programme triennal d’immobilisations, des dépenses de 898 000$ sont prévus cette année pour différents projets.

À l’exception de l’émissaire pluvial (dépense de 95 000$ supportée par d’autres sources), tous vont être financés par le fonds général. Des travaux d’asphaltage et d’amélioration de rues (350 000$), d’aménagement urbain (146 000$), de même que la conception et la construction de jeux d’eau (100 000$) sont les déboursés les plus importants.

Des montants de 200 000$ sont prévus en 2022 et 2023. Dans les deux cas, c’est pour l’asphaltage et l’amélioration de rues.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média