Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 janvier 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Lavaltrie déçue pour sa population

Financement refusé à «Complexe Multisports Lavaltrie»

Goulet Christian

©archives - L'Action d'Autray

Le maire Christian Goulet.

Lavaltrie est extrêmement déçue pour ses citoyennes et citoyens du refus du gouvernement provincial à subventionner le projet de l’organisme sans but lucratif (OSBL) «Complexe multisports Lavaltrie», une implantation d’envergure qui était attendue depuis de nombreuses années. Cela signifie l’impossibilité que le projet voit le jour.

«Je trouve extrêmement dommage que l’OSBL «Complexe Multisports Lavaltrie» ne puisse aller de l’avant dans la mise en place de cette infrastructure sportive, qui aurait été plus que bénéfique pour la jeunesse lavaltroise», déclare le maire Christian Goulet.

Argumentation

Il évalue que l’implantation du complexe aurait été fort profitable aux jeunes Lavaltrois, dans l’esprit de contrer le décrochage scolaire, fléau très présent dans la région, en plus de favoriser l’adoption de saines habitudes de vie et d’offrir des concentrations sport-études.

«La ville de Lavaltrie a travaillé de concert avec l’OSBL, composé d’acteurs du milieu dynamiques et impliqués, et avait signé une entente de principe garantissant une contribution financière étalée sur 30 ans. Il va sans dire que nous y croyions et que nous sommes déçus», rappelle-t-il.

La ville tient à saluer tous les efforts qui ont été déployés par les membres du conseil d’administration de l’OSBL «Complexe Multisports Lavaltrie», ainsi que l’importante mobilisation du milieu des affaires. Elle remercie également le Groupe Perreault-Navillon pour son implication.

Si ce projet a été refusé, ce n’est pas par manque de volonté et de

persévérance de la part des personnes impliquées. Malheureusement, l’enveloppe budgétaire en infrastructures de loisirs et de sports pour la MRC de D’Autray et la région de Lanaudière est moindre, contrairement aux besoins, qui eux, sont immenses.

Les élus lavaltrois espèrent qu’une deuxième phase du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives sera rapidement mise en place par le gouvernement provincial, laquelle permettrait à l’OSBL «Complexe Multisports Lavaltrie» de déposer une nouvelle demande. (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média