Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

15 janvier 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

La facture change peu à Saint-Didace

Budget de 2 019 224$

Germain Yves

©archives - L'Action d'Autray

Yves Germain est le maire de Saint-Didace.

L’entrée en vigueur d’un nouveau rôle triennal d’évaluation (hausse moyenne de 15%), doublée d’une augmentation d’un peu plus de 200 000$ du budget, ne crée pas de bouleversement de la facture des contribuables de Saint-Didace. On parle d’une augmentation de moins de 10$ pour une résidence unifamiliale ayant une valeur de 111 000$.

Il est même question d’une économie de moins de 1$ pour une résidence évaluée à 223 000$. Dans les deux cas, le calcul vaut pour une maison ne disposant pas du service d’aqueduc. Le budget a été adopté lors de la séance extraordinaire du lundi 14 décembre dernier.

Survol

Le budget totalise 2 019 224$. L’an dernier, il se chiffrait à 1 805 442$.

La taxe foncière générale est maintenant de 0,5550$ tandis que celles pour la police et pour la sécurité-incendie sont maintenant respectivement de 0,0685$ et 0,0694$. Celle pour les infrastructures est de 0,12$. L’an dernier, elles étaient respectivement de 0,6355$, 0,0761$, 0,0718$ et de 0,1330$.

Les tarifs sont les suivants: 140$ pour les ordures (hausse de 10$), 60$ pour les fosses septiques (hausse de 5$) et 28$ pour le maintien du rôle (hausse de 1$). Il n’y a pas de changement pour celui de l’aqueduc (310$).

Saint-Didace doit ainsi récolter 1 493 828$, soit près de 75% de ses revenus de l’année.

Les autres revenus doivent être de 525 396$. Une somme de 130 100$ est appropriée du surplus accumulé. L’an dernier, on y a puisé 297 822$.

Le secteur du transport représente le plus important déboursé. Il se chiffre à 719 246$.

On retrouve ensuite l’administration générale (392 968$) et la sécurité publique (233 348$). L’hygiène du milieu accapare 187 126$. Une somme de 177 999$ est consacrée aux loisirs et à la culture. On a prévu 64 760$ pour l’aménagement, l’urbanisme et le développement.

Les frais de financement vont totaliser 25 331$ tandis que volet de santé et bien-être représente une dépense de 24 492$.

Pour ce qui est du programme triennal d’immobilisation, on a prévu, cette année, des dépenses de 2 850 620$ qui devraient signifier un coût net de l’ordre de 900 000$ en raison de l’enveloppe de la TECQ (taxe sur l’essence et de la contribution du Québec) et de différents programmes d’aide financière. Des sommes de 807 500$ et de 320 000$ (coût net dans les deux cas) sont prévues en 2022 et 2023.

Commentaires

4 février 2021

Gilles Quenneville

Complètement faux dans mon cas il s'agit d'une augmentation de près de 25% et ce surtout à cause de la valeur de la terre à bois qui est surévalué $193800 pour ±128 arpents alors que l'an passé l'évaluation était de $102500 (plus près de la réalité). Pour la maison (évalué à $203000) l'augmentation est de $85 et non une économie de -1$ comme cité dans l'article

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média