Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

19 février 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Le Bloc Québécois consulte pour le budget

Cinq thèmes

Perron Yves

©gracieuseté - L'Action d'Autray

Le député Yves Perron.

S’attachant principalement à cinq thèmes, le Bloc Québécois effectue des consultations au Québec en vue du très attendu premier budget du gouvernement Trudeau en bientôt deux ans.

«Le prochain budget du gouvernement Trudeau, et le premier de la nouvelle ministre des Finances, devra avoir une couleur de relance en plus de répondre aux enjeux spécifiques des transferts en santé et de l’aide aux aînés», signale Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois.

Plan de relance

Le Bloc Québécois a publié, l’automne dernier, un plan de relance à la fois économique et écologique après avoir recueilli des propositions à travers tout le Québec.

«Les insuccès du gouvernement Trudeau dans l’approvisionnement en vaccins entrainent toutefois la nécessité de soutenir plus intensément et durablement notre personnel soignant, les aînés, nos entreprises et nos industries. Nous poursuivons donc notre travail, inspirés par les idées les plus porteuses, afin que le budget fédéral du printemps ne soit pas un rendez-vous manqué pour le Québec», déclare M. Blanchet.

Lors de ses consultations, sans pourtant exclure d’autres dossiers cruciaux, le Bloc Québécois s’intéressent principalement à cinq thèmes: renforcer le réseau de la santé, soutenir durablement les aînés, soutenir nos industries, prévoir une relance économique sécuritaire dans un contexte de pandémie prolongée au Québec, s’assurer que les organismes fédéraux offrent un soutien adéquat aux Québécois.

Député du Bloc Québécois dans Berthier-Maskinongé, Yves Perron rappelle que son parti fait un travail de terrain constant et que, malgré la pandémie, ce travail se poursuit de façon virtuelle. «La pandémie n’est pas terminée, et c’est important de poursuivre nos efforts pour préserver notre tissu économique. On prend les vrais commentaires du vrai monde et on en fait nos priorités», affirme-t-il.

«Depuis le début de la pandémie, nous sommes en constant contact avec les différents acteurs et paliers gouvernementaux au Québec. Nous avons intensifié ces rencontres en vue du budget et nous constatons que les attentes sont élevées», déclare de son côté son collègue de Joliette, Gabriel Ste-Marie.

Il juge qu’après deux ans sans cadre financier, on pourra voir les intentions réelles du gouvernement Trudeau quant aux priorités des Québécois, à commencer par les plus urgentes: aider le réseau de la santé et sortir de la crise. (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média