Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

12 mars 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Le Lavaltrois Rémi Goulet dans un tout nouveau film

Diffusion sur CRAVE

Rémi Goulet et actrice film La Marina

©gracieuseté - L'Action d'Autray

Rémi Goulet et Rose-Marie Perreault interprètent les rôles principaux du film.

Ayant notamment joué dans des films à caractère sportif (»Les Pee-Wee 3D», «Junior Majeur»), le Lavaltrois Rémi Goulet tient cette fois un rôle axé sur l’intérieur, la recherche identitaire. Il personnifie Charlie Hall dans le film «La marina» présenté depuis le vendredi 12 mars sur CRAVE.

Écrit et réalisé par Étienne Galloy et Christophe Levac, le film a été présenté dans des festivals de cinéma. Dont à Whistler où le Lavaltrois a obtenu une mention honorable pour son interprétation. Produit avec le soutien du fonds des talents de Téléfilm, «La marina» est distribué par les Films Opale.

Se retrouver

«La marina» est désigné comme un film expressionniste. Rémi Goulet et Rose-Marie Perreault interprètent les rôles principaux. Se joignent à leurs côtés Amadou Madani Tall, Anthony Therrien et Marguerite Bouchard.

L’histoire raconte le cheminement de Charlie Hall qui, à l’été de ses 19 ans, ne sait pas s’il pourra remonter sur une planche de wakeboard (le compétiteur est sur une planche, tient un câble comme pour le ski nautique et est tiré par un bateau à moteur).

Alors qu’il veut fuir la source de ses angoisses en allant à Chambly chez son cousin Noah, il fait la rencontre de Juliette, une jeune employée de la marina locale. La chimie opère et les deux jeunes développent une relation unique qui n’a comme obstacle que la peur de leurs ambitions.

«Le wakeboard ne tient qu’une petite place. C’est un prétexte pour Charlie qui ne peut plus pratiquer son sport et qui doit se retrouver», raconte le Lavaltrois. Il doit vivre son «coming of age», son passage de l’adolescence à la vie d’adulte.

Rémi Goulet considère comme une belle reconnaissance au niveau canadien la mention honorable qu’il a obtenue pour son interprétation à Whistler.

Rémi Goulet vient de franchir le cap des 24 ans. Il a joué dans de nombreuses téléséries («30 vies», «Unité 9» en sont des exemples) ainsi que dans plusieurs films.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média