Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

14 juillet 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Tous les syndicats des paramédics affiliés à la CSN en grève

Les démarches du renouvellement des conventions collectives stagnent

Ambulance

©Depositphotos

Les membres ont décidé de déclencher la grève qui débutera ces jours-ci pour une durée indéterminée.

Les négociations pour le renouvellement des conventions collectives de tous les syndicats des paramédics affiliés à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) stagnent concernant les matières monétaires, et ce, depuis plusieurs mois.

Le Syndicat du secteur préhospitalier des Laurentides et de Lanaudière-CSN est en grève à compter d’aujourd’hui. Le Syndicat des paramédics Laurentides-Lanaudière-CSN sera également en grève dès le 16 juillet.

À l’avis du président du Syndicat du secteur préhospitalier des Laurentides et de Lanaudière-CSN, Martin Desroches, il est impératif que les négociations commencent et que les employeurs, le Conseil du trésor et le ministère de la Santé et des Services sociaux puissent aller de l’avant.

Le président du Syndicat des paramédics Laurentides-Lanaudière-CSN, Patrice Girard, indique que chacun avait espoir de conclure un règlement rapidement avec les démarches du renouvellement des conventions collectives.

Publicité

Défiler pour continuer

Les membres ne souhaitaient pas utiliser des moyens pour faire débloquer les négociations. Puisque rien ne semble avancer, ils ont décidé d’utiliser des moyens à leur disposition.

« Devant ce malheureux blocage qui perdure, nos membres ont fait le choix de déclencher la grève qui débute ces jours-ci, et ce, pour une durée indéterminée »,soutient M. Girard.

Pour le représentant du secteur préhospitalier à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), Jean Gagnon, ces premières vagues de grève ne sont que le début pour faire bouger les choses. Il s’agit de la première étape.

« Si les employeurs, le Conseil du trésor et le ministère de la Santé et des Services sociaux continuent de nous manquer de respect en nous ignorant, nous n’aurons d’autre choix que d’intensifier nos grèves tout en respectant les services essentiels », affirme-t-il.

Soulignons que le secteur préhospitalier de la CSN regroupe plus de 4 000 membres. Il est affilié à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média