Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

17 août 2021

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Les experts de l’INSPQ craignent une hausse des hospitalisations

« Il faut être plus prudent que jamais »

François Legault

©Photo gracieuseté - Émilie Nadeau - L'Action d'Autray

Pour réduire l’impact de la quatrième vague, le premier ministre François Legault tente de convaincre les non-vaccinés de se faire vacciner « pour eux, pour leurs proches et pour le système de santé ».

Lors du point de presse du 17 août, le premier ministre François Legault a réitéré l’arrivée imminente de la quatrième vague au Québec. Le nombre de cas et d’hospitalisations risquant d’augmenter, le gouvernement a donc annoncé le port du masque obligatoire dans certains établissements scolaires et la vaccination obligatoire pour le personnel de la santé.

Pour l’instant, 85% de la population québécoise de 12 ans et plus a reçu sa première dose. M. Legault rappelle toutefois l’importance de la vaccination à ceux n’ayant pas été vaccinés : « Surtout chez les personnes qui ne sont pas vaccinées, le variant est plus contagieux et les chances d’aller à l’hôpital sont plus élevées. »

Il mentionne également que les cas déclarés sont en augmentation constante. À la suite d’une discussion tenue le 16 août avec des experts de l’Institut national de santé publique du Québec, M. Legault révèle que les scientifiques craignent particulièrement une hausse du nombre d’hospitalisations. Ils affirment d’ailleurs que la rentrée scolaire entrainera une augmentation des contacts et du nombre d’hospitalisations. De plus, François Legault a annoncé suspendre sa tournée du Québec pour éviter une propagation et pour se concentrer sur le contrôle de la quatrième vague.

Le ministre Christian Dubé et le premier ministre invitent donc les personnes qui n’ont pas leur première dose à se la faire administrer et ceux qui n’ont pas leur deuxième dose à devancer leur rendez-vous avant le 1er septembre. M. Legault invite aussi les personnes ayant peur des effets secondaires à rencontrer un employé de la santé ou un expert pour lui faire part de leurs inquiétudes ou de leurs questions. « C’est pas mal plus risqué d’avoir la Covid que d’avoir les effets secondaires », assure le premier ministre.

Port du masque

François Legault a aussi clarifié les choses en lien avec la question du port obligatoire du masque dans les écoles. Ainsi, les étudiants des cégeps et des universités seront obligés de porter un masque à l’intérieur et à l’extérieur des classes.

Pour ce qui est des écoles primaires et secondaires, la Santé publique émettra une mise à jour pour chaque région avant la rentrée scolaire.

Vaccination obligatoire

Selon les données de la Santé publique, 90% du personnel de santé est vacciné au Québec. Toutefois, les experts indiquent que les employés non vaccinés restent un danger pour la santé des patients. « On va mettre obligatoire la vaccination pour le personnel de la santé seulement », déclare François Legault. Il ajoute que les enseignants et autres employés travaillant dans le public n’auront pas cette obligation.

En discutant avec les partis d’opposition, le premier ministre a tout de même convenu de créer une séance de débat pour entendre les consternations des citoyens en lien avec ces obligations.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média