Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

01 octobre 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Sept postes de maire convoités dans la MRC de D’Autray

Élection du 7 novembre

bulletin de vote

©archives - L'Action d'Autray

La politique municipale suscite beaucoup d'intérêt.

La démocratie est en marche dans la MRC de D’Autray. Les postes des maires d’Île Dupas, Lanoraie, Mandeville, Saint-Cuthbert, Saint-Gabriel-de-Brandon, Berthierville et Saint-Norbert intéressent plus d’un candidat.

Dans la majorité des cas, les personnes qui convoitent le siège de maire se présentent avec une équipe. Dans trois cas, trois personnes manifestent la volonté de diriger la municipalité.

Intérêt

La politique municipale continue ainsi à susciter l’intérêt.

À Île Dupas, Yvon Poirier, qui a été maire de Berthierville de 2003 à 2008, souhaite devenir maire de la municipalité qu’il habite depuis quelques années et où il a été conseiller (2013-2017). Il forme équipe avec Anne-Marie Cyr (poste 3), Michel Jasmin (6), Serge Boucher (2), André Rondeau (4), Claude Desgagné (1) et Alexandre Salois-Lapointe (5).

Alain Goyette est son adversaire. Il occupe un poste de conseiller depuis plusieurs années dans cette localité.

François Drainville vise aussi le poste 1. La conseillère sortante au poste 3, Maryse Courchesne, souhaite un renouvellement de mandat. Stéphane Lamarre et Jacinthe Drainville sont aussi candidats, respectivement aux postes 5 et 6.

André Rondeau est ainsi élu au poste 4.

À Lanoraie, Serge Lemieux et André Villeneuve anticipent succéder au maire Gérard Jean, qui a choisi de ne pas solliciter de renouvellement de mandat. M. Lemieux possède un grand bagage professionnel. C’est un gestionnaire d’entreprise de longue date. M. Villeneuve a été maire de l’endroit de 1999 à 2008. Il a été député du comté de Berthier durant quelques années.

L’équipe de M. Lemieux est composée de Nathalie Martin (district 1), Jean-Marc Dubé (2), Nancy Damianos (3), François Boisjoly (4), Jean-François Gagné (5) et Josée Castonguay (6). Celle de M. Villeneuve est formée de Lyne Clermont (1), Martin Lavallée (2), Marie-Ève Mondor (3), Georges Bonin (4), Lucie Ouellet (5) et Martin Gagnon (6).

Du côté de Mandeville, Jacques Martial souhaite succéder à la mairesse Francine Bergeron, en place depuis plusieurs années, qui a choisi quitter la scène politique municipale. Il se présente seul.

François Benjamin est l’un de ses adversaires. Il a été maire de 1999 à 2007. Il a aussi été député du comté de Berthier durant quelques années. Il se présente en compagnie de Mario Parent (district 1), Annie Boivin (2), Guy Corriveau (3), Jacob Brûlé (4), July Boisvert (5) et Louis Pilon (6).

Michael C. Turcot est l’autre candidat mandevillois. Né à Mandeville, il a poursuivi une carrière internationale comme ingénieur mécanique tout en établissant sa résidence secondaire dans son village natal. Il y est installé de façon permanente depuis 2019. Il se présente en compagnie de Isabelle Campion (1), Cécile Gauthier (2), Serge Tremblay (3), André Désilets (4), Nathalie Côté (5) et Marc Desrochers (6).

Francine Vadnais-Arsenault est candidate au district 5.

À Saint-Cuthbert, Richard Belhumeur, Jean-Pierre Doucet et Guillaume Narbonne visent tous trois le poste de maire. Les deux premiers sont des conseillers sortants. M. Narbonne est un homme d’affaires relié au dossier de l’aérodrome. Maire de l’endroit depuis plusieurs années, Bruno Vadnais a choisi de ne pas solliciter un autre mandat.

Richard Dion et Jean-François Parent visent le poste 2 tandis que Vincent Bergeron et Pierre Lahaie souhaitent représenter les gens au poste 3. Louise Jacques et Isabelle Levac sont les candidates au piste 4. Éric Deschênes, Sylvain Toupin et Annie Sylvestre sont élus respectivement aux postes 1, 5 et 6.

Trois personnes convoitent la mairie de Saint-Gabriel-de-Brandon. Il s’agit du maire sortant Mario Frigon, de l’homme d’affaires Christian Jobidon et de Patricia Morency.

M. Frigon fait équipe avec Nicole Gravel (poste 1), Daniel Desroches (2), Alain Prescott (3), Bruce Boivin (4), Vivian Beausoleil (5) et Manon Charbonneau (6).

M. Jobidon se présente en compagnie de Odette Sarrazin (1), Isabelle Dugas (2), Ève Montpetit (3), Paul Jodoin (4), Daniel Coulombe (5) et Patricia Préville (6).

Du côté de Berthierville, Dominic Perreault souhaite ravir le poste de la mairesse sortante, Suzanne Nantel. Dans le district 1, Denis Darveau et Claude Frappier se font face. Même chose pour Pierre Lahaie et Denis Perreault au istrict 3. Patrick Guevremont et Amélie Lebrun sont les candidats au district 6. Jean-François Frenière (2) est élu tandis que Sylvain Destremps (4) et Isabelle Fontaine (5) sont réélus.

Finalement, à Saint-Norbert, deux équipes sont en lice. Les candidats à la mairie sont Sonia Desjardins, qui détient une maîtrise en biochimie et qui est diplômée de l’Institut de leadership en gestion, et Stéphane Funaro, qui est conseiller sortant.

Mme Desjardins fait équipe avec Marie-Michèle Paradis (poste 1), Sébastien Houle (2), Michel Mondoux (3), Denyse Riquier (4), Yvan Lapointe (5) et Patrick Pilon (6).  M. Funaro fait équipe avec Josée Lévesques (1), Christian Biron (2), Carmen Bruda (3), Michel Fafard (4), Hélène Houde (5) et Geneviève Dancausse (6).

Commentaires

3 octobre 2021

Ed Prevost

Sainte-Elisabeth a redéfini la démocratie. Une quasi-acclamation.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média