Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

15 octobre 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

D’intéressants projets dans l’air pour Saint-Gabriel-de-Brandon

Équipe Frigon

Équipe Frigon

©gracieuseté - L'Action d'Autray

Mario Frigon (au centre) est entouré des membres de son équipe.

Des dossiers cheminent de belle façon à Saint-Gabriel-de-Brandon. Celui de la potentielle mise en place d’une clinique médicale nouveau genre et de la création d’un circuit cyclable et pédestre d’une quarantaine de kilomètres sont des projets dont l’«Équipe Frigon» fait état.

Des pourparlers sont enclenchés. Même chose pour le projet hôtelier. «Le dossier est très chaud et sur le point d’aboutir», mentionne le maire sortant Mario Frigon, à la tête de l’«Équipe Frigon».

De l’intérêt

«Depuis mes tout débuts au conseil municipal, je me bats pour avoir de l’assistance médicale ici dans Brandon. Discussions avec les ministres, les hauts placés du CISSS de Lanaudière et, enfin, une bonne nouvelle la semaine dernière: nous venons de tomber en priorité pour recevoir un médecin», signale-t-il, en regard du dossier santé.

Dans la foulée, il évoque la rencontre lors de laquelle l’instigateur d’une clinique médicale nouveau genre à Pierreville, attractive pour des médecins, a présenté son projet à des personnes du domaine de la santé du secteur Brandon.

«Tous furent enchantés de la façon de faire de cette personne pour le projet. Donc, d’un commun accord, car certains sont en élection, nous avons décidé après les élections de regrouper tous les conseils des municipalités de Brandon pour leur en faire la présentation et faire front commun tous ensemble s’ils le désirent», précise M. Frigon.

Pour ce qui est du circuit cyclable et pédestre, il relierait Saint-Didace, Mandeville, Saint-Damien-de-Brandon, Ville Saint-Gabriel et Saint-Gabriel-de-Brandon. «Ce circuit ne sera sur aucune route numérotée et ferait une boucle. Parfois, dans les bois, les champs, au barrage de Saint-Didace et sur certains rangs tranquilles. Un autre beau projet touristique sur lequel nous travaillons», déclare M. Frigon.

Quant au projet hôtelier, il affirme avoir référé à son collègue Gaétan Gravel de Ville Saint-Gabriel un investisseur éventuel. Depuis, il en est sans nouvelle. M. Frigon mentionne aussi qu’un ami proche et très intéressé à ériger un complexe hôtelier a frappé à sa porte. Il dit avoir fait quelques démarches pour lui avoir des réponses. Cela a parfois été très difficile. Il maintient que l’investisseur doit le rencontrer à nouveau avec d’autres partenaires d’affaires.

Le maire de Saint-Gabriel-de-Brandon aborde également le dossier d’une potentielle fusion avec Ville Saint-Gabriel. «Quand on parle de fusion ou d’étude, comment voulez-vous qu’une municipalité ayant un taux de taxation de 0,64$ du 100$ et que nos voisins sont à 1,10$ au résidentiel et que les taxes commerciales sont de 1,60$ puisse être réellement possible sans impacter, à la hausse, le taux de taxation des citoyens de la municipalité. Même une étude ne peut être garante d’une avenue positive!», maintient-il.

Évoquant que les bâtiments de sa municipalité sont neufs ou remis à neuf, ainsi que la grande majorité des infrastructures, et que c’est tout autrement chez le voisin, il tient de durs propos. «Quand on me parle que chacun va régler ses dettes, alors pourquoi le voisin veut se fusionner. Personnellement, je crois plutôt que le voisin veut avoir les sous de la municipalité pour refaire tous ses infrastructures et bâtiments», lance-t-il.

M. Frigon évoque aussi que Saint-Gabriel-de-Brandon donne beaucoup à ses voisins. «En 2020, nous avons donné environ 829 000$. Cela était pour le Centre sportif, la bibliothèque, la plage, les rues, les festivités et la directrice des loisirs. Nous avons fait un «skate park» et celui-ci fut financé à part égale avec nos voisins et le terrain nous appartient à part égale. De même que le terrain du côté gauche à la plage et qui est notarié», affirme-t-il.

«Finalement, nous avons beaucoup de projets sur la table et nous désirons faire prospérer le grand Brandon mais, cela, nous le ferons sans impacter les citoyens de Saint-Gabriel-de-Brandon. Et si la ville veut collaborer pour le bien des citoyens, nous sommes persuadés que l’avenir sera des plus florissants pour tous», termine-t-il.

Commentaires

16 octobre 2021

Jean-Marc Poulin

Vous avez de bonnes idées mais j'aimerais savoir qu'elles sont vos projets du côté de patrimoine car ici on ne voit que de la destruction de nos valeurs, j'espère bien que ça va changer au fil du temps. Pour moi votre projet de piste cyclable et pédestre sera bien accueilli par tout le grand Brandon.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média