Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

21 octobre 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

C’est OUI, à Lavaltrie!

Cession de l’église à la ville

assemblée des paroissiens

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Le maire Christian Goulet et l’abbé Michel Lapalme sont de ceux qui ont répondu aux questionnements des gens.

Une autre marche est montée à Lavaltrie. Une majorité des personnes (un peu moins d’une centaine) présentes à l’assemblée des paroissiens, mercredi soir dernier (20 octobre), a donné son accord à la cession de l’église à la ville.

Le vote s’est effectué à main levée, en l’église paroissiale. Reste maintenant à obtenir le feu vert du Collège des consulteurs et du Conseil des affaires économiques, deux instances du diocèse de Joliette, pour que le dossier se concrétise.

Encadrement

Différents éléments composent le protocole d’entente rattaché à la cession de l’église qui s’effectue pour bonnes et considérations valables. Ce sont des termes qui ont été utilisés au cours des derniers mois pour l’église de Sainte-Élisabeth.

Notamment, la ville remboursera quelque 60 000$ à la Fabrique. Ce montant concerne l’achat de chaises conséquemment à l’enlèvement des bancs, la location obtenue pour les installations de Communications Rogers dans le clocher, une compensation pour le stationnement, une perte de revenus pour les quêtes et la célébration des sacrements et la pénalité pour l’annulation de lignes téléphoniques.

La ville va aussi payer pour le déménagement et l’entreposage d’objets sacrés, de même que pour les frais notariés.

Un local sera conservé pour le rangement (vêtements du prêtre, table et autres articles) car des messes continueront à y être célébrées. Même chose pour des événements comme les funérailles et autres célébrations.

Le protocole d’entente possède une durée de cinq ans. Il sera par après réévalué en regard de l’évolution de la pratique religieuse. Il pourra alors, suivant la situation, être renouvelé annuellement.

«Il y a de la bonne volonté par tous», a résumé l’abbé Michel Lapalme, curé de la paroisse Saint-Frère André (Lavaltrie et Lanoraie). Il a noté le déclin de la pratique religieuse, un phénomène observable ailleurs. «S’il y a un déclin de la pratique religieuse, ça ne veut pas dire qu’il n’y a plus rien dans le cœur», a-t-il mis en lumière.

Jean Hétu, président de la société d’histoire de Lavaltrie, est au nombre des personnes qui se sont exprimées. Il a parlé de l’intérêt patrimonial de l’église (œuvre de Victor Bourgeault) et de cinq tableaux qui proviennent de la première église et qui ont été restaurés par Wilfrid Corbeil.

«L’église est un monument fort important. Il faut que ça reste debout. C’est le cœur d’une ville. On va mettre les sommes nécessaires pour que l’église soit protégée. On a vu une possibilité de sauver l’église en lui donnant une vocation. C’est pour ça qu’on n’a pas investi dans la Chasse-Galerie», a précisé le maire Christian Goulet. On fait d’une pierre deux coups en conservant les sommes d’argent pour l’église et en assurant la continuité des activités du café culturel de La Chasse-Galerie, qui y loge depuis plusieurs mois.

«J’ai mal au cœur de voir qu’il n’y a plus de bancs dans l’église. Autrefois, le perron de l’église était un endroit de rencontre. Je n’ai rien contre La Chasse-Galerie. Mais mon cœur me fait mal. Je ne me sens pas chez nous ici», a mentionné une dame. Ses propos ont soulevé des applaudissements.

Un marguillier a précisé que la Fabrique n’a pas les moyens d’entretenir les deux églises en regard de la diminution de la fréquentation religieuse.

Si le feu vert des autorités diocésaines est obtenu, la cession pourra se concrétiser. La ville possède déjà une résolution autorisant le maire Christian Goulet et le directeur Marc-Olivier Breault à signer les documents.

assemblée des paroissiens

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Un peu moins d’une centaine de personnes ont participé à l’assemblée des paroissiens.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média