Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Sports

Retour

02 décembre 2021

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Lanaudière propulse (encore) le mouvement!

Loisir et Sport Lanaudière

CPE Tirelou

©Photo gracieuseté

À l'aide de la subvention obtenue dans le cadre du programme PAFILR, le CPE Tirelou de Saint-Liguori a fait l'acquisition de patins, casques, bâtons de hockey et barres stabilisatrices.

Pour une nouvelle année, Loisir et Sport Lanaudière, en collaboration avec Kino-Québec, lance l’appel de projets « Lanaudière propulse le mouvement! ». Cette campagne qui s’inscrit dans le cadre du Programme d’assistance financière aux initiatives locales et régionales en matière d’activité physique et de plein air (PAFILR) a pour but d’encourager la mise en place de projets novateurs et créatifs pour inciter les Lanaudois à être actifs.

Mandaté par le ministère de l’Éducation afin de coordonner le projet, Loisir et Sport Lanaudière propose du soutien aux différents milieux de vie de la région afin d’abattre les barrières qui mettent un frein à la pratique d’activités physiques. En effet, selon la dernière enquête québécoise sur le sport et l’activité physique, le coût était identifié comme l’un des principaux facteurs contraignant. Pour plusieurs familles, dans les milieux plus défavorisés notamment, la pandémie aura eu pour effet d’exacerber encore davantage l’enjeu de l’accessibilité.

Dans le but d’atténuer les répercussions liées à cet enjeu financier, « Lanaudière propulse le mouvement! » soutient la mise en place d’initiatives qui permettront aux familles lanaudoises de pratiquer des activités physiques gratuitement ou à peu de frais.

« L’an dernier, ce sont quarante projets qui ont été réalisés dans la région », rapporte l’agente de développement chez Loisir et Sport Lanaudière, Alexandra Ayotte. Le programme a entre autres financé des projets présentés par des organismes, des municipalités, des CPE ainsi que des écoles.  Encore une fois cette année, l’organisation sollicite la participation des différents acteurs du milieu, les appelant à être créatifs afin de proposer, en collaboration avec des partenaires, des solutions et des alternatives innovantes pour que la région puisse offrir des chances égales à tous de profiter du plaisir et des bienfaits d’être actifs.

Dès maintenant et jusqu’au 10 janvier 2022, il est possible de soumettre son projet à Loisir et Sport Lanaudière. Un premier volet, le volet express, se consacre aux projets de moindre envergure, offrant un financement entre 500 et 1 500$. Le volet régulier traite quant à lui les demandes relatives aux projets à plus grand déploiement et finance jusqu’à hauteur de 9 500$. Toutes les dépenses visant à favoriser directement la pratique d’activités physiques, sportives, de loisir actif et de plein air, telles que l’achat de matériel durable et sécuritaire, sont admissibles dans le cadre de l’appel de projets.

Pour être pris en compte, les projets soumis doivent se dérouler sur le territoire de Lanaudière et être déployés entre le 1er décembre 2021 et le 31 mars 2022.

Roulathèque

©Photo gracieuseté

Grâce au programme, l’école des Trois-Temps a mis sur pied un projet de roulathèque.

Des projets novateurs

« Lors du dernier appel, plusieurs projets sont sortis du cadre traditionnel. Nous espérons qu’ils inspireront de nouvelles initiatives ailleurs sur le territoire cette année », ajoute Alexandra Ayotte.

À titre d’exemple, elle mentionne le projet de Roulathèque mis sur pied à l’école des Trois-Temps à Saint-Lin-Laurentides. Par l’achat de trottinettes et la création d’un parcours dans la cour d’école, les élèves ont bénéficié d’une option ludique additionnelle pour bouger durant les récréations. « Pour pousser le projet plus loin, l’école a également instauré un programme de prêt aux élèves afin qu’ils puissent se déplacer en transport actif entre l’école et la maison », souligne l’agente de développement chez Loisir et Sport Lanaudière.

CPE Tirelou

©Photo gracieuseté

Au CPE Tirelou de Rawdon, les enfants ont pu s'initier à la raquette.

De leur côté, les installations du CPE Tirelou situées à Rawdon et Saint-Liguori ont soumis une demande dans le but de faire l’achat de raquettes, patins, casques, barres stabilisatrices et bâtons de hockey. « Le projet leur a permis de favoriser le temps passé à l’extérieur dans le contexte de la pandémie », explique Mme Ayotte. Encore une fois, un système de prêt a été mis en place pour permettre aux parents de consolider les acquis de leurs enfants à la maison.

À Rawdon, « Lanaudière propulse le mouvement! » est une ressource connue et bien exploitée. Depuis quelques années déjà, les écoles et les organismes du territoire y font appel. L’année 2020-2021 n’a pas fait exception. Les deux pavillons de l’école primaire des Cascades, en collaboration avec l’école secondaire des Chutes et la municipalité, ont déposé un projet de ski de fond dans une école, de prêt au sein de la communauté les fins de semaine et de bonification de la tournée des cantons, au bénéfice de toute la population. « Une boucle de 2 à 3 km a été ajoutée. Une partie de la construction et de l’entretien sont réalisés par les jeunes de l’école secondaire, ce qui en fait un projet très intéressant, puisque la participation des jeunes dans la construction/entretien peut générer une très grande appropriation du milieu par ces jeunes. »

L’un des objectifs du programme étant de veiller à la pérennisation des projets et des investissements, Loisir et Sport Lanaudière cite en exemple les projets mis de l’avant à Rawdon. « Les vélos de montagne et les raquettes achetées lors des précédents appels pourront être utilisés dans les sentiers », précise Alexandra Ayotte.

Sentiers Rawdon

©Photo gracieuseté

À Rawdon, une nouvelle boucle de sentier à été aménagée dans la tournée des Cantons.

Enfin, si le programme semble attirer davantage les milieux scolaire et de la petite enfance, Loisir et Sport Lanaudière encourage la participation de tous. L’année dernière un projet a d’ailleurs été réalisé à la maison des aînés Hop la vie de Lavaltrie. Des séances d’entraînement animées par une kinésiologue via zoom, pandémie oblige, étaient offertes aux résidents à raison de trois fois par semaine. L’activité fut si appréciée qu’elle a été reconduite deux fois par semaine à la fin de la session.

 

Au-delà du financement, Loisir et Sport Lanaudière offre de l’accompagnement dans la structuration et la réalisation des projets. Pour plus d’informations ou pour soumettre un projet, rendez-vous au loisir-lanaudiere.qc.ca/

Butte de glisse

©Photo gracieuseté

À Saint-Didace, la municipalité a aménagé une butte de neige et à fait l'achat de matériel pour s'y amuser. Celui-ci est disponible pour la population sous forme de prêt libre-service.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média