Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Actualités

Retour

24 décembre 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Un volume sur les vieilles familles de Lavaltrie

Oeuvre du président de la société d’histoire et du patrimoine locale

lancement volume

©gracieuseté - L'Action d'Autray

Un lancement a eu lieu récemment à la bibliothèque de Lavaltrie pour les membres de la société d’histoire et du patrimoine.

Un important ouvrage traitant des vieilles familles de Lavaltrie, des personnes qui ont été les premières à habiter le territoire et de femmes et d’hommes qui en sont originaires et qui ont fait leur marque hors des limites lavaltroises fait son arrivée à l’occasion du 350e anniversaire de l’endroit.

C’est le fruit du travail de Me Jean Hétu, président de la société d’histoire et du patrimoine de Lavaltrie. Comme son tirage est limité (500 exemplaires), le volume a été lancé récemment lors d’une rencontre pour les membres de l’organisme. Un lancement officiel aura lieu au cours du mois de janvier dans le cadre des festivités des 350 ans de Lavaltrie. Le public pourra se le procurer.

Trois parties

Intitulé «Les vieilles familles de Lavaltrie: familles seigneuriales, premiers habitants, personnages illustres», le livre vient clore pour son auteur une cinquantaine d’années de recherche sur l’histoire de Lavaltrie.

Le volume de 444 pages (grand format), comprenant plus de 200 photos anciennes, se divise en trois parties.

La première porte sur la période seigneuriale (1672-1854) et sur les familles qui ont administré cette seigneurie. Il s’agit de la famille Margane de Lavaltrie et son fondateur Séraphin Margane de Lavaltrie, puis de la famille Tarieu de Lanaudière qui en a héritée. À son apogée, le territoire de la seigneurie se rendait jusqu’au canton de Kildare. C’est sur son territoire que seront établis le Village d’Industrie (ville de Joliette) et la paroisse de Saint-Paul.

Dans cette première partie, on parle notamment de la construction du moulin banal (1715), du Chemin du Roy (1737), du manoir seigneurial (1769) et de la construction de la première église en pierre (1770).

La deuxième partie est consacrée aux premières personnes qui sont venues habiter sur la seigneurie. On retrouve ainsi la biographie de plusieurs ancêtres québécois établis à Lavaltrie (Pierre Brot, François Cottu, Georges Estu, Nicolas Geoffroy, René Lippé, Jean-Baptiste Riel, Claude Robillard, etc.) ainsi que l’histoire de plusieurs familles pionnières (Boisjoly, Giguère, Goyette, Hervieux, Lacombe, Martineau, Miron, Mousseau, Pelletier, Villeneuve, etc.).

La troisième partie présente la biographie d’une centaine de personnes originaires de l’endroit qui ont connu un certain rayonnement principalement à l’extérieur de leur paroisse natale et même aux États-Unis. À titre d’exemple, citons Édouard Boisjoly qui a fondé une des premières flottes de taxi à Montréal, le grand architecte Victor Bourgeau, Rosalie Cadron-Jetté fondatrice des Sœurs de Miséricorde, le Dr Georges-Albini Lacombe qui a donné son nom à la «Loi Lacombe» pour protéger les petits débiteurs, l’honorable Louis-Siméon Morin solliciteur général du Bas-Canada à l’âge de 29 ans.

Le livre contient également une vingtaine d’annexes portant sur les grosses familles, des recensements, des listes de notables ou de commerçants.

Le volume se termine avec une bibliographie générale et un index général des noms cités dans l’ouvrage. (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média