Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

17 janvier 2022

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Le dossier devant la CPTA en mars

Projet de camping de luxe à Sainte-Geneviève-de-Berthier

Goulet Christian

©archives - L'Action d'Autray

Le préfet de la MRC de D’Autray et maire de Lavaltrie, Christian Goulet.

En cheminement depuis quelques années, le projet de camping de luxe sur le parcours du centre du club de golf de Berthier sera une nouvelle fois entendu par la Commission de protection du territoire agricole du Québec. L’audience doit s’amorcer au cours de l’après-midi du 8 mars par visio-conférence.

Le dossier, cette fois, est porté par la MRC de D’Autray. «On y crois. On va faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que ce soit autorisé», note le préfet de la MRC de D’Autray et maire de Lavaltrie, Christian Goulet.

Importance

M. Goulet déclare qu’il faut garder espoir lorsqu’on lui demande s’il est confiant d’obtenir une autorisation après deux refus.

«Il faut garder confiance. C’est un dossier très important pour l’ensemble de la MRC», dit-il. Il note les impacts récréotouristique et économique. «C’est l’ensemble du territoire de la MRC qui va profiter d’un développement comme ça», juge-t-il.

Rappelons que le dossier vise principalement à obtenir le feu vert pour l’utilisation à une fin autre que l’agriculture d’une superficie approximative de 35,8 hectares pour l’aménagement d’un camping haut de gamme sur le parcours du centre (il y en a trois) au club de golf de Berthier. Il concerne l’implantation de 350 emplacements.

Dans la demande, on signale que le projet aura un effet positif sur le développement économique par l’injection de 30 millions $, le maintien et la consolidation de 12 emplois existants et l’ajout de 23.

On rappelle que des mesures de mitigation sont envisagées pour diminuer les impacts sur l’agriculture. On évoque l’engagement de Sainte-Geneviève-de-Berthier et de la MRC que ce terrain de camping ne soit pas considéré comme un immeuble protégé, la signature d’une servitude de tolérance par les propriétaires voisins et la limitation de la circulation au camping.

L’orientation préliminaire de la CPTA a été défavorable au projet. C’est ce qui a mené à la demande de l’audience qui sera tenue le 8 mars.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média