Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 juin 2022

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Une veillée de danse traditionnelle à Saint-Gabriel

Événement gratuit, le samedi 18 juin

crosse de violon

©archives - L'Action d'Autray

La veillée de danse traditionnelle s’amorcera à 19h30.

Ça va «swinguer» sans bon sens à Saint-Gabriel, ce samedi (18 juin), dès 15 heures. Une veillée de danse traditionnelle, précédée de musique traditionnelle, y est organisée à la coop du Bal Maski (401, rue Maskinongé).

L’événement, gratuit, se tient en collaboration avec le Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV). Il a lieu grâce au soutien financier de cet organisme ainsi que du gouvernement du Québec.

Au Québec

Parents, voisins et amis sont invités à se rassembler pour l’événement auquel il faut préalablement s’inscrire par le biais de la page Facebook «Veillée de danse traditionnelle du lac Maskinongé».

Un «jam trad» est à l’horaire, de 15 à 17 heures. Une pause rafraichissements aura lieu de 17 à 19 heures. Le tout sera suivi (19 heures à 19h30) du spectacle du groupe «Les Mononcles», formé en partie d’anciens membres de La Bottine Souriante et de membres des Charbonniers de l’enfer (Michel Bordeleau, Raynald Dupras, André Marchand, Normand Miron) et du «câlleur» Gilles Pitre.

La danse traditionnelle suivra jusqu’à 22 heures.

Bouchées du terroir, café, bière, vin, boissons gazeuses, jus, etc. seront disponibles.

L’événement gabriellois s’inscrit dans le cadre de 25 veillées de danse traditionnelle qui se déroulent à travers le Québec dans le contexte de la Fête Nationale. Elles ont lieu du 17 au 22 juin.

«La danse traditionnelle, c’est une occasion en or de bouger! Après tout ce que le Québec et le monde ont vécu depuis plus de deux ans, c’est le temps de nous rencontrer à nouveau, tous et toutes, jeunes et moins jeunes, d’ici et d’ailleurs, de célébrer qui nous sommes et de festoyer en grand!», mentionne Antoine Gauthier, directeur du CQPV.

Ces soirées font partie de la culture du Québec et contribuent à perpétuer la tradition et à la transmettre aux prochaines générations.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média