Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

05 juillet 2022

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Perron dresse le bilan de la dernière session sur fond d’affrontement Québec-Canada

Il parle d’un gouvernement déconnecté du Québec

Perron Yves

©archives - L'Action d'Autray

Le député Yves Perron.

Un choc des valeurs entre le gouvernement fédéral et le Québec, de même que l’ineptie d’un parti Libéral peinant à assurer le fonctionnement de base de l’État, a marqué la dernière session parlementaire à la Chambre des Communes, selon le chef du Bloc Québécois (BQ), Yves-François Blanchet, et son collègue Yves Perron (député de Berthier-Maskinongé).

«Outre la guerre en Ukraine et le convoi anti-mesures sanitaires, c’est l’offensive en règle lancée par le gouvernement fédéral contre le Québec qui a marqué la session», maintient M. Blanchet.

Éléments

Il souligne que Justin Trudeau a officialisé son intention de s’attaquer à deux lois du Québec, soit la loi 21 sur la laïcité de l’État ainsi que la loi 96 sur la protection du français.

Il ajoute que le gouvernement fédéral a déposé un projet de loi sur les langues officielles qui ne protège pas le français au Québec mais bien, à son avis, le droit d’angliciser les milieux de travail fédéraux. M. Blanchet affirme aussi qu’Ottawa a cautionné l’effritement du poids politique de la nation québécoise au Parlement canadien.

«Dans tous les dossiers, le gouvernement Trudeau incarne un choc des valeurs entre le Canada et le Québec. Le Bloc Québécois, quant à lui, poursuivra son travail plus que jamais essentiel de défendre et promouvoir les intérêts du Québec», précise-t-il.

Le chef du Bloc Québécois rappelle que son parti a porté la demande de pouvoirs accrus pour le Québec en immigration devant un Justin Trudeau réfractaire. Il mentionne que le caucus bloquiste a de nouveau constaté la résistance des partis fédéraux à la laïcité de l’État lorsqu’il a proposé d’abolir la prière à la Chambre des Communes. Plus du deux tiers des élus, tous partis confondus, s’y sont opposés.

M. Blanchet souligne aussi que le BQ a porté l’inquiétude des Québécois en matière de violence par armes à feu, notamment en déposant le projet de loi C-279 pour créer une liste des organisations criminelles, devant ce qu’il qualifie d’un gouvernement fédéral laxiste face au trafic d’armes et au crime organisé. Le Bloc Québécois a également poursuivi ses combats pour l’augmentation du financement des soins de santé et l’abolition des deux classes d’aînés en bonifiant la pension de vieillesse de tous les 65 ans et plus.

«Si les Libéraux voulaient convaincre les Québécois qu’ils auraient tout à gagner à s’occuper eux-mêmes de l’ensemble de leurs affaires publiques, ils ne s’y prendraient pas autrement. Ils ont utilisé la majorité artificielle dont ils se sont dotés avec le NPD pour se dresser contre le Québec. Les Québécois en prendront acte», résume Yves Perron.

Au niveau local, le député se réjouit d’avoir enfin pu déposer la pétition, signée par plus de 800 citoyens, demandant au fédéral de rétablir un programme de soutien pour lutter contre l’érosion des berges.

En ce qui concerne son dossier de porte-parole en agriculture, agroalimentaire et gestion de l’offre, il constate que beaucoup de travail a été abattu. «Nous avons déposé de nouveau notre projet de loi visant la protection de la gestion de l’offre et j’ai coparrainé un projet de loi visant la protection financière des producteurs de fruits et légumes.

Il est aussi heureux d’annoncer un gain important au niveau de l’exemption de la taxe d’accise pour les cidres et l’hydromel.

Également, M. Perron se dit très satisfait de son équipe locale. «L’équipe du bureau a dû traiter un nombre impressionnant de dossiers citoyens provoqués par l’inertie du gouvernement à gérer les crises. Malgré une charge de travail colossale, les citoyens qui font appel au bureau ont toujours droit à un service exemplaire qui aboutit souvent en un règlement heureux», affirme-t-il.

Il est très fier de son équipe. (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média