Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

20 novembre 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Des transitions énergétiques majeures pour plusieurs bâtiments

CISSS de Lanaudière

CHDL

©(Photo L'Action - archives) - L'Action d'Autray

Le CHDL a connu d’importants changements, dont l’implantation de la géothermie, pour améliorer son efficacité énergétique.

Depuis 2010, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière a réalisé, en partenariat avec des entreprises de services écoénergétiques (ESE), deux projets d'efficacité énergétique majeurs. Annuellement, ces initiatives représentent une réduction d'environ 4600 tonnes de CO2, un accomplissement qui a permis à l’établissement de remporter plusieurs prix et d’être reconnu comme chef de file dans la région.

Les différentes mesures implantées (géothermie, aérothermie, récupération de chaleur, éclairage au DEL) ont permis au cours de cette période de diminuer l'intensité énergétique moyenne du parc de bâtiments de 15 % et de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) d'environ 33 %. Le CISSS a fait un grand pas vers l'atteinte des cibles exigées par l'exemplarité de l'État, qui prévoient une diminution de l'intensité énergétique de 15 % et une réduction des GES de 50 % pour 2030.

Les efforts déployés par les équipes ont d’ailleurs permis à l’établissement de remporter des prix en 2021, soit au Défi énergie de BOMA Québec et un prix Monarque au Gala lanaudois de l'action climatique. Le CISSS de Lanaudière poursuivra ses efforts afin d'être un acteur clé dans la transition énergétique amorcée par le gouvernement du Québec.

« Je tiens à remercier les équipes qui ont à cœur le déploiement de projets comme celui-ci dans Lanaudière. C’est avec fierté que le CISSS se démarque dans la transition énergétique de ses bâtiments, ce qui permet d’atténuer son empreinte environnementale », mentionne Maryse Poupart, présidente-directrice générale du CISSS.

Les projets

Le premier projet d'économie d'énergie d’envergure, réalisé de 2010 à 2013, visait
11 bâtiments du nord de Lanaudière :

  • Centre hospitalier De Lanaudière (CHDL);
  • Centre d'hébergement Saint-Eusèbe;
  • Centre d'hébergement Saint-Antoine-de-Padoue;
  • Centre d'hébergement de Saint-Donat;
  • Centre d'hébergement du Piedmont;
  • Centre d'hébergement Alphonse-Rondeau;
  • Centre d'hébergement de Saint-Jacques;
  • Centre d'hébergement Armand-Marchand;
  • Centre d'hébergement Brassard;
  • CLSC et centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en trouble du spectre de l’autisme de Saint-Gabriel-de-Brandon;
  • GMF-U du Nord de Lanaudière.

La géothermie a été implantée dans deux bâtiments (CHDL et Centre d'hébergement Saint-Eusèbe). Des systèmes de récupération de chaleur ont de plus été implantés dans les centres d'hébergement et au CHDL. Une conversion de l'éclairage général des locaux par des appareils plus efficaces énergétiquement a été effectuée. Le fonctionnement des systèmes de chauffage, de ventilation et de l’air climatisé (CVAC) des bâtiments a été optimisé.

Le deuxième projet d'économie d'énergie, réalisé de 2018 à 2020, concernait
quatre bâtiments du sud de Lanaudière :

  • Hôpital Pierre-Le Gardeur;
  • Centre d’hébergement et de réadaptation en déficience physique de L'Assomption;
  • Centre d’hébergement de Repentigny;
  • CLSC Lamater de Terrebonne.

Des systèmes de récupération de chaleur ont été implantés dans les installations (roue thermique, cube enthalpique, aérothermie et refroidisseur de récupération). L'éclairage général des bâtiments a été converti au DEL. Le fonctionnement des systèmes CVAC a été optimisé sur le plan énergétique. Le réseau de vapeur de l'HPLG a été optimisé afin de diminuer les pertes d'énergie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média