Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

21 novembre 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Des conseils pour protéger les citoyens de D'Autray contre les tentatives de fraudes

Sûreté du Québec

4322fraude

©Photo - Archives

Les fraudeurs utilisent plusieurs méthodes par textos, par courriels ou via les réseaux sociaux pour attirer les victimes dans leur piège.

Puisque les fraudes par messagerie texte ou sur les réseaux sociaux font de plus en plus de victimes dans la MRC de D'Autray, les policiers de la Sûreté du Québec souhaitent informer la population du modus operandi des fraudeurs ainsi que de quelques conseils pour prévenir ces d'attaques.

Plusieurs citoyens ont rapporté avoir reçu des messages texte en anglais sur leur cellulaire avec un lien à cliquer pour obtenir un « Anti-Inflation Benefit fron CRA » (montant à recevoir pour contrer l’inflation et provenant de l’Agence de revenu du Canada). Le message texte contenait aussi des informations personnelles sur la personne comme son nom, sa date de naissance, son adresse et son numéro d’assurance-sociale pour le rendre crédible. Les policiers assurent que ce n’est pas la façon de fonctionner des agences gouvernementales qui procèdent par des avis de cotisation ou par la même méthode de dépôt que pour les retours d’impôt. Ces messages cachent donc une façon d'hameçonner et de frauder en ayant accès aux comptes bancaires des victimes par exemple.

Subventions gouvernementales frauduleuses

Les fraudeurs diffusent des publicités ou envoient des courriels ou des messages textes faisant miroiter la possibilité d'obtenir gratuitement une somme d'argent que les victimes peuvent dépenser à leur guise. Pour se faire, elles doivent remplir une demande et recevoir la confirmation de leur admissibilité. Pour recevoir l'argent, il suffit de payer des frais initiaux. Plus ces frais sont élevés, plus la victime obtiendra de l'argent selon les fraudeurs.

Publicité

Défiler pour continuer

Recommandation d'un(e) ami(e)

Une autre fraude consiste en un ami de confiance qui communique avec la victime dans les médias sociaux pour dire qu'il a reçu une subvention gratuite dans le cadre d'un programme gouvernemental. Il encourage à suivre son exemple. Le message vient toutefois d'un fraudeur qui a piraté le compte de l'ami en question.

Cette offre de subvention, comme celles plus haut, est complètement bidon, et les victimes ne reçoivent jamais l'argent promis.

Conseils pratiques pour se protéger

•Ne jamais cliquer sur les liens dans des messages non sollicités.

•Ne pas télécharger les pièces jointes contenues dans des messages non sollicités.

•Vérifier si les messages renferment des fautes d'orthographe.

•Ne jamais présumer qu'un message est légitime seulement parce que l'adresse courriel semble être la bonne. Les fraudeurs peuvent la modifier.

•Se méfier des messages qui semblent provenir du gouvernement du Canada ou d'un organisme d'application de la loi. Ceux-ci ne communiqueront jamais par courriel ou par virement électronique pour offrir des fonds (ex.: lien dans un message texte sur le cellulaire).

La Sûreté du Québec et ses partenaires invitent la population à signaler tout acte frauduleux à son service de police local. La fraude est un acte criminel. Qu’elle soit commise sur Internet, par téléphone, par texto, par courriel ou en personne, elle doit être signalée le plus tôt possible aux policiers et au Centre antifraude du Canada au 1 888 495‑8501.

Pour communiquer avec la SQ, les citoyens peuvent composer le 9-1-1. Les municipalités non desservies par le 9-1-1 doivent appeler au 310-4141 ou *4141 (cellulaire). Il est aussi possible de communiquer avec le service de police local pour dénoncer un cas de fraude ou pour toute question en lien avec ce crime. Les policiers proposent aussi à la population de visiter le https://www.sq.gouv.qc.ca/wp-content/uploads/2020/02/mpf-vous-etes-victime-fraude.pdf pour plus d'informations.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média