Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

25 janvier 2023

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Hydro-Québec : un projet de 500 M$ se profile à Sainte-Julienne

Poste 735-120 kilovolts

Hydro-Qébec - pylône

©Photo Depositphoto

Le nouveau poste projeté par Hydro-Québec doit s’entendre sur une superficie de 30 hectares.

Les postes qui alimentent présentement le Nord et le Centre de Lanaudière en électricité atteignent ou arrivent près de leur capacité maximale. Face à ce constat, Hydro-Québec se prépare à réagir en doublant la capacité de production électrique de la région. Pour ce faire, un nouveau poste raccordé au réseau principal à 735 kilovolts (kV), et alimentant le réseau régional à 120 kV, pourrait être construit à Sainte-Julienne au cours des prochaines années.  Ce projet de la société d’État est estimé à 500 M$.

Le nouveau poste qui doit s’étendre sur une superficie de 30 hectares serait en mesure d’alimenter 35 000 clients en électricité dès sa mise en service prévue en 2028-2029. Bien que l’emplacement exact du projet reste encore à déterminer, la zone d’étude a été arrêtée au secteur longeant le réseau principal à 735 kV (Chamouchouane–Bout-de-l’Île), à proximité du poste Magnan en bordure de la route 337. En misant sur ce secteur, Hydro-Québec souhaite limiter l’ajout d’infrastructures, telles que de nouvelles lignes électriques.

Besoins accrus projetés

Si la région de Lanaudière connaît une croissance démographique fulgurante depuis plus de trente ans, la tendance est appelée à se maintenir au cours des 20 prochaines années selon les projections de l’Institut de la statistique du Québec.

« Le déploiement de la fibre optique et le télétravail de plus en plus répandu depuis la pandémie ont généré une augmentation des besoins en électricité au niveau résidentiel. Combinés à cela, l’électrification des transports, les développements industriels et commerciaux, notamment la mine Nouveau Monde Graphite et les nombreuses nouvelles serres, nous indique que c’est le moment d’agir », a soutenu André Dagenais, ingénieur chez Hydro-Québec et responsable de planifier l’évolution du réseau de transport.

En plus de soulager les postes et les lignes déjà en place dans les environs, le nouveau poste qui doit voir le jour à Sainte-Julienne sera conçu de sorte qu’il puisse soutenir le développement économique de la région sur un horizon de 40 ans.

Projet hydro Sainte-Julienne

©Photo gracieuseté - Hydro-Québec

Le secteur d'implantation privilégié à l'heure actuelle est identifié par un carré rouge sur la carte.

La municipalité en faveur

Questionné sur le sujet, le maire de Sainte-Julienne, Jean-Pierre Charron, s’est montré favorable au projet. « L’électrification, c’est l’avenir. Considérant que les limites sont presque atteintes pour Lanaudière, il y a un réel besoin pour ce nouveau poste. Que Sainte-Julienne ait été choisie pour l’accueillir est une bonne nouvelle ! » Conscient des appréhensions que pourraient ressentir certains citoyens, le maire se veut rassurant : « Le projet sera réalisé près des lignes à haute tension existantes. Une majorité du secteur est déjà déboisé. »  De plus, pour valoriser le site et limiter l’impact visuel pour les citoyens et villégiateurs, M. Charron suggère qu’une forêt nourricière soit aménagée en bordure du projet.

Hydro-Québec assure que le poste sera intégré de la façon la plus harmonieuse possible dans son milieu afin de limiter les impacts. Une compensation financière de 1 M$ sera également versée à la municipalité de Sainte-Julienne dans le cadre du Programme de mise en valeur intégrée d’Hydro-Québec. Cette somme soutiendra notamment l’agrandissement de l’école secondaire du Havre-Jeunesse et la construction d’un nouveau centre communautaire.

 

Afin de faire un premier contact avec le public, Hydro-Québec convie les intéressés à une journée portes ouvertes à l’occasion de laquelle ils pourront obtenir de l’information et poser leurs questions en regard du projet. Ce moment d’échange se déroulera le jeudi 26 janvier, de 14 h 30 à 20 h à la Salle des Loisirs Sainte-Julienne En-Haut (3090, avenue des Sportifs, Sainte-Julienne).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média