Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 juin 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

On sensibilise et informe à Saint-Gabriel et Saint-Damien

Journée mondiale de lutte contre la maltraitance envers les aînés

Accompagnons nos aînés

©gracieuseté - L'Action d'Autray

Trois commerces accueilleront le kiosque de sensibilisation et d’information.

COMMUNAUTÉ. Sujet tabou, la maltraitance envers les aînés est l’objet d’un blitz de sensibilisation et d’information afin de la contrer. Le centre d’action bénévole Brandon est à l’origine de cette initiative s’effectuant à Saint-Damien et Saint-Gabriel.

Des kiosques seront en place à la pharmacie Familiprix de Saint-Gabriel, le mardi 11 juin (13 à 17 heures), au Métro Émery de Saint-Damien, le mercredi 12 juin (10 à 16 heures), et au Métro Beaumier de Ville Saint-Gabriel, le jeudi 13 juin (10 à 16 heures). Il sera possible de s’y procurer gratuitement le ruban mauve, symbole de lutte contre la maltraitance envers les aînés.

Contexte

La maltraitance est encore malheureusement un sujet tabou.

En effet, les personnes âgées qui vivent de la maltraitance éprouvent souvent de la difficulté à s’identifier comme étant victimes de maltraitance et, encore plus, à la dénoncer. Les raisons sont multiples : banalisation, peur des représailles, refus de dénoncer un proche, culpabilité, honte, etc.

Plus l’isolement est grand, plus la personne est à risque d’être victime de maltraitance et plus il sera difficile de la dépister pour la faire cesser. La maltraitance envers les aînés est donc l’affaire de tous. Elle peut concerner des membres de la famille, des voisins ou des connaissances.

Il existe plusieurs types de maltraitance et il est important de les connaitre afin de pouvoir mieux les dépister : maltraitance physique, psychologique, financière, organisationnelle et sexuelle. Il ne faut pas omettre l’âgisme et la violation des droits de la personne qui sont également des formes de maltraitance.

Porter le ruban mauve a pour objectif de susciter la discussion sur l’existence de la maltraitance envers les aînés. C’est aussi l’occasion de montrer de la solidarité envers les personnes vulnérables et de rappeler la nécessité pour chacun d’être vigilants pour repérer et dénoncer les situations de maltraitance. (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média