Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

25 juin 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Un autre vin médaillé d’or à Saint-Gabriel

Coupe des Nations

vin rosé médaillé d'or

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Le vin «Brume rosée» a décroché une médaille d’or à la Coupe des Nations.

AFFAIRES. Le succès se continue pour le Vignoble Saint-Gabriel. Après une médaille d’or pour son vin rouge «Côteau Saint-Gabriel», l’an dernier, c’est au tour de son vin rosé («Brume rosée») de se mériter le même honneur, cette année, à la Coupe des Nations.

La compétition de vins et alcools du terroir s’est tenue en mai dernier. Elle se déroule à Québec depuis 2000. Les vins sont évalués sous quatre critères : analyse visuelle, olfactive, gustative; jugement d’ensemble).

Pression légère

«Ça nous rappelle notre premier voyage à Angers, dans le sud de la France», raconte Johanne Lavallée, propriétaire du vignoble gabriellois avec son conjoint Paul Jodoin. Le couple était en cheminement pour créer son commerce et participait à un voyage de formation (2004) d’une durée de trois semaines en compagnie de 18 autres vignerons québécois.

Mme Lavallée explique qu’un vin rosé est le résultat de la saignée des raisins rouges. C’est-à-dire que lors du début de la fabrication d’un vin, une légère pression est appliquée sur les raisins. En résulte un liquide auquel on additionne celui de raisons roses Somercet.

C’est la recette qui donne un vin couleur pétale de rose.

«Les vins rosés sont des vins jeunes qu’on prend dans l’année en cours», précise M. Jodoin.

En opération depuis 2010, le Vignoble Saint-Gabriel produit, outre son vin rosé, quatre vins rouges (Côteau Saint-Gabriel, Côteau Saint-Gabriel Réserve spéciale, La Côte à Beausoleil, Le secret de l’Archange), un vin blanc (Régal d’automne) et une sangria (Sangabriella).

Le Côteau Saint-Gabriel Réserve spéciale a aussi été soumis au concours, cette année.

Sous un autre angle, le vignoble vient d’effectuer une acquisition de taille pour son musée du tracteur antique. Il s’agit d’un tracteur à vapeur datant des années 1902-1903 acheté du Manitoba Antic Automobile Musuem prenant place à Elkhorn.

De fabrication canadienne (Waterloo, en Ontario), tout en fonte, cette imposante machinerie fonctionne au bois ou au charbon. On y brûle l’un de ces matières premières qui permet de produire de la vapeur et de fournir l’énergie pour le fonctionnement.

Il y a un conducteur et un assistant, à l’arrière, pour alimenter l’appareil en charbon ou en bois.

M. Jodoin souhaite, d’ici quelques mois, être en mesure d’offrir des démonstrations du tracteur à vapeur.

Le musée du tracteur antique compte 126 unités. Un bref historique raconte l’histoire de chacune d’elles.

Le Vignoble Saint-Gabriel possède une salle de dégustation et de réception. Il y a une galerie d’art présentant des œuvres de Francine Labelle (Saint-Didace), Béatrice Grenier (Saint-Gabriel) et d’autres artistes.

Des visites de la cave à vin sont possibles.

Le vignoble est l’une des portes d’entrée du sentier pédestre du Mont-Marcil.

tracteur à vapeur

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Le tracteur à vapeur a fait son entrée à Saint-Gabriel à la fin de la saison, l’automne dernier.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média