Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 octobre 2019

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Le MTQ agit contre les ornières sur la 158

Secteur de Sainte-Geneviève-de-Berthier

route 158

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Les travaux visaient à débarrasser la chaussée des ornières.

La nuit a été profitable à l’amélioration de la route 158 à Sainte-Geneviève-de-Berthier. Du 17 au 25 septembre, d’importants travaux y ont été réalisés afin d’installer un nouveau revêtement bitumineux, débarrassant ainsi la route des ornières qui l’affligeaient depuis plusieurs années.

L’intervention s’est faite sur la portion entre la bretelle de la sortie 144 de l’autoroute 40 et l’intersection de la rue Fer-à-Cheval, soit sur une distance d’environ 2,5 kilomètres. Ces travaux font partie d’un projet d’asphaltage visant la sécurisation de secteurs présentant un problème d’ornières.

Point de vue

Ce tronçon a été ciblé lors d’un processus de suivi de l’état des routes du ministère des Transports du Québec (MTQ). «Cet exercice est réalisé annuellement afin de conserver des données récentes qui permettront d’établir la planification quinquennale», explique une porte-parole de la direction générale des Laurentides-Lanaudière du MTQ.

Les travaux ont été réalisés de nuit afin de perturber le moins possible la circulation sur cette route achalandée.

On a d’abord effectué un planage de la surface avant d’apposer une nouvelle couche d’asphalte. La pluie a ralenti cette deuxième étape.

«La durée de vie d’une telle intervention est d’environ une dizaine d’années. Ainsi, pour le moment, aucune autre intervention n’est prévue à cet endroit, compte tenue de l’ensemble des besoins sur le territoire de la direction générale des Laurentides-Lanaudière», laisse-t-on savoir au MTQ.

Au total, ce genre de travaux s’est effectué sur diverses routes (125, 131, 158, 341, 348) de Lanaudière, sur une distance totalisant 27 kilomètres.

«Ces interventions ont pour but la sécurisation du secteur. Ainsi, les accotements ne sont pas couverts par ces travaux puisqu’ils ne comportent pas de risque de sécurité», précise le MTQ. Au besoin, le centre de services du MTQ pourra effectuer des réparations ponctuelles.

«Je ne suis pas complètement satisfait», déclare Marcel Poulette. Il parle de 60%. Le résident de Sainte-Geneviève-de-Berthier est l’initiateur d’un mouvement de protestation contre l’état de la 158 entre la sortie 144 de l’autoroute 40 et le carrefour giratoire avec la route 345. Il se plaignait notamment du bruit des camions, la nuit, en raison de l’état de la chaussée.

«C’est super bien fait. On n’entend plus rien», affirme-t-il. M. Poulette note qu’il y a encore un bout de route qu’il qualifie de dégueulasse. «Une nuit de plus et ils auraient tout fini», avance-t-il, faisant allusion à la portion entre l’intersection de la rue Fer-à-Cheval et le carrefour giratoire.

«On reconnait ce qui se faisait avant. La politique des petits bouts, c’est assez évident», lance-t-il.

Amateur de vélo, il dénonce le fait que les accotements n’aient pas été touchés par les travaux. «Les accotements, c’est nul», mentionne-t-il.

Il est heureux que les gens aient appelé au 5-1-1 pour se plaindre de l’état de la 158. Il les incite à continuer pour obtenir des travaux correctifs pour la portion qu’il souhaitait être touchée.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média