Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

24 janvier 2020

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Pascale Coutu reçoit les grands honneurs

Chambre de Commerce et d’Industrie Berthier-D’Autray

Pascale Coutu personnalité d'affaires

©Pierre Bellemare - L'Action d'Autray

Pascale Coutu a reçu son trophée des mains de Vanessa Sylvestre et Steve Piché, respectivement membre du comité «Personnalité» et président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Berthier-D’Autray.

Pascale Coutu de Sainte-Élisabeth brise la glace. À la tête de La Courgerie, elle est la première personnalité d’affaires honorée cette année par la Chambre de Commerce et d’Industrie Berthier-D’Autray. Elle a été chaudement applaudie lors de l’activité «Entreprendre au féminin» du mercredi 22 janvier de l’organisme.

Émue, Mme Coutu a notamment rendu hommage à sa mère et son père. Elle a pris la relève de l’entreprise familiale. «Merci de m’avoir appris à œuvrer dans le silence et de m’ouvrir la trappe lorsque requis», a-t-elle mentionné.

Cheminement

Mme Coutu a effectué des études au Cegep de Joliette en sciences humaines; tremplin qui a débouché sur une formation en tourisme à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec. En 1992, elle a complété un BAC en gestion et intervention touristiques à l’UQAM.

Diplôme en poche, elle a amorcé un emploi d’agente marketing chez Tourisme Lanaudière.

Elle s’est lancée à son compte en 1994 comme directrice service-conseil en communication touristique.

Les années ont passé et l’appel de la terre s’est fait sentir lorsque son père lui a cédé le flambeau de la ferme familiale qui se transmet de génération en génération depuis plus de 200 ans.

Par contre, l’envie de perpétuer la ferme laitière n’y était pas. Pierre Tremblay, son partenaire de vie depuis plus de 25 ans, l’a accompagnée dès le premier instant dans un défi qui allait être pour eux un chemin de vie très coloré. Motivés à créer une entreprise à vocation maraîchère, ils se sont tournés vers les cucurbitacées (courges, citrouilles, potirons, etc.).

La Courgerie est née. Au début, c’était pour la vente en gros vers l’épicerie et les États-Unis. La situation a toutefois changé lors des événements du 11 septembre 2001. Pour des raisons de sécurité nationale, les produits agricoles ont dû demeurer en sol canadien.

Se retrouvant avec 20 000 citrouilles déjà récoltées et autant dans les champs, la famille Coutu-Tremblay a dû user de créativité afin que La Courgerie devienne une entreprise familiale. C’est à ce moment que s’est amorcée la tradition d’aller cueillir une citrouille à l’automne dans le Grand Rang Saint-Pierre à Sainte-Élisabeth. D’année en année, les familles reviennent avec leurs enfants.

Tout en étant une entrepreneure dévouée à son entreprise, Mme Coutu a collaboré à plusieurs projets dans Lanaudière. Depuis plus de quatre ans, elle est présidente du Conseil de développement bioalimentaire de Lanaudière.

Mme Coutu a signalé être bien entourée. «Ça va tellement mieux quand on a du monde pour s’encourager», a-t-elle précisé. «Je prends ça comme un beau message», a-t-elle ajouté.

Elle a mentionné que la MRC de D’Autray a de plus en plus un beau présent. Il y a des gens qui innovent; donnant en exemple Louis Papineau et «La Boîte à startup» qu’il a mis sur pied à Berthierville.

«Ça se fait main dans la main avec les localités. Ça se fait ensemble. Je souhaite plus de débats. C’est quand on s’obstine qu’on fait lever la poussière», a-t-elle terminé.

Au total, quatre personnes recevront le titre de «Personnalité d’affaires» menant à une soirée-hommage lors de laquelle une personnalité d’affaires de l’année sera désignée. C’est un exercice que la Chambre effectue depuis quelques années.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média