Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

17 juillet 2020

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

De nouveaux projets culturels soutenus dans la MRC de D’Autray

Plan RésiliArt

land art

©gracieuseté Ville de Lavaltrie - L'Action d'Autray

L’œuvre de land art de Marc Walter prend place devant la Maison Rosalie-Cadron de Lavaltrie.

Le milieu culturel de la MRC de D’Autray poursuit dans sa foulée de dynamisme. Cinq nouveaux projets disposent d’une aide financière dans le cadre du plan RésiliArt visant à proposer une offre culturelle malgré le contexte de la COVID-19.

Ils touchent des municipalités du sud comme du nord de la MRC. Un projet collectif en concerne plusieurs. L’aide financière a été officialisée lors du conseil des maires du 8 juillet.

Diversité

Des montants de 2000$ sont respectivement accordés à des projets à Saint-Didace, Saint-Norbert et Lavaltrie.

Dans la première localité, le projet «Sortir des sentiers battus: faire carrière dans le domaine culturel» consiste en la réalisation et la diffusion de capsules audiovisuelles dont l’objectif est de mettre les jeunes de la communauté en lien avec des personnes qui pratiquent des métiers dans le domaine culturel. Celles-ci partageront leur expérience, leur parcours et leur passion.

À Saint-Norbert, la communauté sera invitée à participer à un projet créatif qui reprend un élément décoratif propre à l’église paroissiale, soit la répétition de la fausse tapisserie de Louis-Eustache Monty. Il est aussi question de la conception d’une image de marque pour l’Espace culturel Jean-Pierre Ferland, reflétant l’influence de l’artiste dans la chanson québécoise.

On parle de la création d’une œuvre monumentale de land art à l’avant de la Maison Rosalie-Cadron à Lavaltrie. L’artiste de réputation internationale Marc Walter en est le créateur. C’est l’un des rares artistes en art visuel du Québec. L’œuvre symbolise Rosalie Cadron.

Une somme de 4000$ est accordée au projet «Les beaux dimanches», mis de l’avant par Ville Saint-Gabriel et Saint-Gabriel-de-Brandon. Il s’agit d’une programmation estivale en ligne. Des prestations musicales, des interprétations de contes et une visite de l’atelier et de la galerie de l’artiste Yves Louis-Seize seront accessibles en ligne.

Pour ce qui du projet collectif, il est soumis par l’artiste Véronique Louppe. Il concerne la dentellerie. Une somme maximale de 20 000$ est accordée.

Mme Louppe est une dentellière renommée. Elle a créé ses premières dentelles en 1996. Sa vie professionnelle a débuté en 2001. Elle se concentre sur la parure et la sculpture. Chaque nouvelle œuvre est source de recherche. En 2014, ses connaissances lui ont permis d’obtenir une commande d’œuvre monumentale pour la Belgique.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média