Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

17 décembre 2020

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Une Lavaltroise parmi les 100 entrepreneures qui changent le monde

Initiative de Femmessor

Charlot Anne-Pierre

©archives - L'Action d'Autray

Anne-Pierre Charlot.

Œuvrant dans un domaine novateur, soit l’élevage et la transformation de grillons, Anne-Pierre Charlot est l’une des 100 entrepreneures provenant des quatre coins du Québec qui ont une influence positive sur notre société et dont l’entreprise répond à au moins un des 17 objectifs de développement durable fixés par l’ONU pour créer un monde meilleur.

La Lavaltroise est à la tête de «Les Grillonnettes». Femmessor, une organisation dédiée au développement de l’entrepreneuriat féminin, lui a fait connaître la bonne nouvelle. Deux autres femmes d’affaires sont du nombre dans Lanaudière. Elles se retrouvent toutes dans la campagne ayant pour thème «La force de l’impact» présentée par RBC qui leur offrira un rayonnement sans précédent.

Cheminement

Avec cette campagne, des entrepreneures d’exception sont mises de l’avant puisqu’elles contribuent à la création d’un monde meilleur mais aussi à créer un vaste mouvement afin d’inspirer d’autres femmes à passer à l’action.

«Sur le moment, je n’y croyais pas. J’avais les jambes molles. Je vois cela comme une tape dans le dos. C’est arrivé au bon moment avec la pandémie. Cela m’a redonné du gaz. Si Femmessor juge que je suis sur mon «X», c’est que ça doit être le cas. C’est une reconnaissance», mentionne Mme Charlot.

Son entreprise est avant tout une histoire familiale. Elle élève des grillons de manière écoresponsable et dans le respect de ces insectes.

Au plan nutritionnel, pour une quantité équivalente consommable, un grillon fournit 1,8 fois plus de protéines que le bœuf, 1,6 fois plus de calories que le lait, deux fois plus de fer que des épinards et huit fois plus de vitamine B-12 que le saumon. Tout cela sans gras trans.

La poudre de grillons est le principal produit de «Les Grillonnettes». C’est une source de protéines et de micronutriments qui permet de fournir beaucoup de protéines avec moins de ressources. Son entreprise développe également différents produits de manière artisanale intégrants la poudre de grillons.

De plus, sa mission est de sensibiliser la population à l’entomophagie. C’est pourquoi Mme Charlot est également conférencière et auteure sur le sujet. C’est avant tout une passion et de beaux défis à relever que de promouvoir un domaine encore très jeune et une source d’emploi assez inusitée pour le futur.

Son but est d’être écoresponsable tout le long de sa production jusqu’au produit final de qualité et de sensibiliser la population au respect de l’environnement grâce à ses choix alimentaires.

En janvier prochain, «Les Grillonnettes» amorcera la culture de pousses et de micro-pousses. On vise à rentabiliser l’énergie lumineuse et de chauffage servant pour l’élevage de grillons. Il s’agit de minimiser l’impact environnemental de l’entreprise.

Sous un autre angle, Mme Charlot a signé avec l’Insectarium de Montréal qui rouvrira ses portes en septembre prochain. Elle sera intervenante externe pour des conférences et des dégustations culinaires d’insectes. Elle sensibilisera les gens à l’entomophagie. «On s’en va beaucoup sur l’éducatif», précise-t-elle.

Mme Charlot est biologiste de formation. Elle oeuvrait en recherche contre le cancer au moment de faire un pas de côté dans son emploi pour élever une famille. Elle a créé «Les Grillonnettes» en 2019.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média