Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

14 janvier 2021

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

La situation demeure précaire dans les hôpitaux

Covid-19

Covid Christian Dubé

©Capture d'écran

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

En point de presse le 14 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a fait le point sur la vaccination contre la COVID-19 au Québec.

Il a annoncé que dès le 14 janvier, les données sur la vaccination seront rendues publiques à 13 h chaque jour.

Le ministre a annoncé qu'à ce jour, 115 000 personnes ont été vaccinées au Québec. Depuis le début de la campagne de vaccination et en comptant celles des derniers jours, Québec a reçu 162 000 doses de vaccin. Toutes les premières doses que Québec avait reçues ont été écoulées.

Plus de la moitié des résidents en CHSLD ont reçu une première dose. La vaccination dans les RPA commencera le 25 janvier. "Je veux dire aux résidents des RPA que la lumière est au bout du tunnel."

"Ce n'est pas parce qu'on vaccine qu'on doit relâcher les bonnes habitudes de prévention et de contrôle des infections. On sent un relâchement dans les CHSLD qui ont été vaccinés. La vaccination est une mesure de plus, mais on doit demeurer vigilant avec les mesures en place."

Les experts ont établi que la deuxième dose doit être administrée de 42 à 90 jours après la première.

"Dans notre contexte, c'est la meilleure stratégie puisqu'on dispose de peu de doses et qu'on est dans une course contre la montre."

Québec souhaite vacciner le plus de personnes possible afin de sauver des vies et de réduire le nombre d'hospitalisations, ce qui est une nécessité.

Le ministre a souligné que le nombre de nouveaux cas semble se stabiliser autour de 2100 quotidiennement. Toutefois, les hospitalisations sont toujours en hausse et ce sont ces dernières qui mènent à des décès. "La situation est encore très inquiétante. Les cas se répercutent sur les hospitalisations dans les jours ou semaines qui suivent. Les hospitalisations qu'on voit aujourd'hui résultent des fortes hausses des dernières semaines."

Les dernières données de l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) démontrent que la situation est très précaire dans les hôpitaux.

"Ce n'est vraiment pas le temps de relâcher nos efforts. Ceux qui ne respectent pas les règles nuisent à l'ensemble du Québec. Si on ne réduit pas la contagion, le confinement risque de se prolonger et de se durcir. Au lieu de se demander comment contourner les règles, il faut se demander comment s'y conformer."

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média