Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 février 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Un pas vers l’autonomie à Île Dupas

Service en voirie

rétrocaveuse

©gracieuseté - L'Action d'Autray

Troisième en partant de la gauche, la mairesse Marie-Pier Aubuchon est en compagnie de Julie Simard (directrice générale), Jean-Louis Lesage (responsable du service de la voirie) et Simon Deguise (conseiller responsable de la voirie)

Après plusieurs mois de discussion, Île Dupas s’outille d’une rétrocaveuse. Ce geste est posé dans la perspective d’atteindre une autonomie pour son service de voirie.

Cet achat, selon la mairesse Marie-Pier Aubuchon, servira, entre autres, à l’entretien général du réseau routier, du réseau d’aqueduc, aux travaux de réparation comme de prévention, de même que pour le déneigement du centre communautaire et des borne-fontaine.

Fonctionnement

Par conséquent, la municipalité se verra dans la possibilité d’intervenir directement lors de situations d’urgence. Le service de voirie pourra, dans ces moments, agir avec une plus grande rapidité et efficacité, en répondant de manière autonome aux problématiques se rattachant aux travaux publics.

Par le passé, elle faisait affaire avec des sous-contractants.

Une personne œuvre au service de la voirie d’Île Dupas.

«Le conseil municipal travaille à améliorer le service en voirie pour les citoyens depuis le début de son mandat», signale Mme Aubuchon. Elle précise qu’il est motivant de constater que ses efforts portent fruit.

Aux yeux de Simon Deguise, conseiller impliqué dans le dossier de la voirie, l’achat est un bel avancement pour la municipalité.

La machinerie est acquise au coût de 83 900$. À cela, il faut ajouter les taxes. L’achat est payé en totalité cette année par la municipalité. Une somme de 20 000$ est inscrite au budget tandis que 40 000$ (remboursable sur deux ans) provient du fonds de roulement. Un montant de 22 084$ est puisé dans le surplus non-affecté.

La décision d’achat a été prise lors de la séance extraordinaire du 19 janvier. Le conseiller Martial Belley a voté contre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média