Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

09 avril 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Trois suspects arrêtés pour trafic d’armes prohibées et de stupéfiants

Comparution au Palais de justice de Joliette

gyrophares

©archives

L’un des suspects est de Repentigny. Les deux autres sont de Lavaltrie.

Les enquêteurs de la section du crime organisé, stupéfiants de rue Est, du service de police de la ville de Montréal (SPVM), ont effectué trois arrestations, le mercredi 7 avril, à la suite d’une enquête du projet «Quiétude» dans l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Les trois suspects, deux Lavaltrois et un Repentignois, ont comparu au Palais de justice de Joliette sous des accusations de trafic et de possession de stupéfiants, ainsi que de possession d’armes prohibées.

Perquisitions

Les trois individus visés par cette enquête étaient actifs dans le quartier Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Les cinq perquisitions réalisées, en collaboration avec la section des enquêtes et de la coordination du crime organisé Rive-Nord, de même qu’avec le groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec, ont permis la saisie de près de 1 kilogramme de cocaïne, 2 kilogrammes de métamphétamine en cristaux, 2,5 livres de cannabis et une somme de 25 000$.

Deux armes à impulsions électriques, de type «Taser», ont également été saisies.

Les trois suspects sont Michael Labrecque (28 ans) de Repentigny ainsi Jean-François Potvin (33 ans) et Gabrielle Dumas (30 ans), tous deux de Lavaltrie.

La collaboration de la population est importante dans la lutte contre la criminalité et la violence par armes à feu. Toute personne qui est témoin d’un tel événement peut communiquer de façon anonyme et confidentielle avec Info-Crime Montréal (514 393-1133) ou via le formulaire disponible sur le portail infocrimemontreal.ca.

En communiquant avec Info-Crime-Montréal, des récompenses allant jusqu’à 2000$ peuvent être remises pour des informations menant à l’arrestation de suspects. Certaines conditions s’appliquent. (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média