Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

10 mai 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Des changements aux autorisations de pêcher au lac Saint-Pierre

Nouvelle tarification

pêche

©gracieuseté - L'Action d'Autray

L’AFC du lac Saint-Pierre a apporté des changements aux modalités de pêche.

De nouvelles modalités sont en vigueur pour pêcher au lac Saint-Pierre. L’Aire faunique communautaire (AFC) a apporté des changements.

Dans un souci d’être plus équitable, les pêcheurs à gué seront dorénavant assujettis aux mêmes conditions que les pêcheurs en embarcation. Ils devront donc se procurer une autorisation de pêcher pour pratiquer ce sport sur le territoire de l’AFC du lac Saint-Pierre.

Changements

Dans le but de favoriser la relève, les jeunes de moins de 18 ans, qui pêchent sans être accompagnés d’un parent, bénéficieront maintenant de la gratuité de leur autorisation de pêcher. Bien qu’elle soit gratuite, les jeunes doivent quand même se procurer leur autorisation de pêcher, soit chez un dépositaire ou communiquer avec le bureau de l’AFC et présenter une preuve de leur âge.

Il faut noter que les jeunes de moins de 18 ans n’ont toujours pas besoin d’une autorisation de pêcher s’ils sont accompagnés d’un parent ou d’un grand-parent qui, lui, la possède. Ils peuvent aussi utiliser l’autorisation de pêcher de leur parent sans leur présence.

Il en coûte maintenant 35$ pour une autorisation annuelle (1er avril 2021 au 31 mars 2022) de pêcher, 20$ pour la saison d’été (1er avril 2021 au 31 octobre 2021), 20$ pour la saison de l’hiver (20 décembre 2021 au 31 mars 2022), 5$ pour la pêche journalière et 12$ pour une pêche durant sept jours consécutifs.

Par ailleurs, l’AFC du lac Saint-Pierre a commencé à travailler à la restauration d’habitats du poisson grâce à l’ajout à son équipe d’une directrice générale, d’un technicien de la faune et d’un biologiste. Les activités de promotion de la pêche, de sensibilisation et d’éducation se poursuivront également cette année.

Comme par le passé, des patrouilles seront réalisées par les assistants à la protection de la faune afin de renseigner les pêcheurs et réduire certaines formes de braconnage encore présentes, malheureusement, sur le territoire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média