Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

17 mai 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Yves Perron soutient la pétition pour la protection des berges du Saint-Laurent

Initiative d’un citoyen de Lavaltrie

berges fleuve Saint-Laurent

©gracieuseté - L'Action d'Autray

L’érosion des berges est un problème sérieux.

La protection des berges le long du fleuve Saint-Laurent est un enjeu majeur à considérer dans la circonscription de Berthier-Maskinongé pour le député Bloquiste Yves Perron. Il soutient la pétition e-3360 lancée en ligne par un citoyen de Lavaltrie.

Il invite la population résidente des municipalités riveraines ou non, à signer la pétition pour le mieux-être de l’environnement et de la sécurité des citoyens. Il suffit de se rendre à https://petitions.noscommunes.ca/fr/Petition/Sign/e-3360.

Protection

La pétition e-3360 réclame la mise en place d’un programme de protection des berges ainsi que la prise en charge de mesures adéquates pour contrer le phénomène d’érosion. Ou veut de plus assurer un environnement sécuritaire pour les résidents des berges, mais aussi pour leur propriété.

«Le phénomène d’érosion des berges du Saint-Laurent, particulièrement dans le tronçon Montréal/Lac Saint-Pierre, nous concerne tout à fait dans Berthier-Maskinongé. Il prend des proportions toujours plus inquiétantes pour l’environnement et les riverains», souligne Yves Perron.

Il explique que le tonnage des bateaux qui transitent sur le fleuve augmente au fil des ans. Même chose pour le trafic maritime. «L’impact sur les berges relève directement de l’utilisation de la voie maritime et de la gestion du niveau des eaux. Le gouvernement a mis fin au dernier programme de protection des rives en 1997, il y a 21 ans. Les choses doivent bouger!», dénonce-t-il.

M. Perron invite les citoyens à signer la pétition en ligne afin d’en faire le dépôt à la Chambre des Communes. «On a besoin de la participation de tous afin d’amasser un nombre important de signatures en vue du dépôt à la Chambre», insiste-t-il.

Par ailleurs, les citoyens doivent surveiller leur boîte aux lettres car ils recevront sous peu un carton-réponse avec les indications précises afin de signer la pétition. «Il suffit d’aller sur le site, à l’adresse indiquée, et de signer la pétition électronique. Ensuite, on demande aux gens de remplir le carton-réponse et de nous le retourner sans frais. Ça nous permettra d’effectuer un bon suivi afin d’atteindre le plus grand nombre de signatures possible», précise-t-il.

Il rappelle que la pétition est ouverte à tous les citoyens, qu’ils soient ou non dans la circonscription. (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média