Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

03 juin 2021

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

François Benjamin effectue un retour en politique municipale

Mairie de Mandeville

Benjamin François

©gracieuseté - L'Action d'Autray

François Benjamin.

Maire de 1999 à 2007, François Benjamin convoite un retour à ce poste à Mandeville. Il annonce sa candidature. Il est entouré d’une équipe complète en vue du scrutin du 7 novembre.

«Je réponds ainsi aux citoyennes et citoyens de Mandeville qui m’ont interpellé au cours des derniers mois afin que j’effectue un retour à la mairie. Après mûre réflexion, et plusieurs discussions pour tâter le pouls de la population quant à ma candidature à la mairie de Mandeville, c’est avec enthousiasme que j’accepte de relever le défi», affirme-t-il.

Équipe

M. Benjamin est particulièrement fier de l’équipe de candidates et candidats qu’il a su rassembler autour de sa candidature. Il s’agit de Mario Parent (district 1), Annie Boivin (district 2), Guy Corriveau (district 3), Jacob Brûlé (district 4), July Boisvert (district 5) et Louis Pilon (district 6).

«Tous ensemble nous mettrons en commun nos expériences personnelles et surtout notre volonté de servir nos concitoyennes et concitoyens. Des gens impliqués dans leur milieu qui sauront défendre les dossiers qui leur seront confiés», maintient-il.

Avec son expérience et une équipe dynamique, il souhaite faire en sorte que Mandeville reprenne sa place dans le développement De D’Autray et de Lanaudière. «Je m’engage à ce que les citoyennes et citoyens de Mandeville soient au cœur des préoccupations de l’administration municipale», déclare-t-il.

M. Benjamin n’est pas un néophyte de la politique municipale. En plus d’avoir été maire de Mandeville, il a été préfet de la MRC de D’Autray de 2001 à 2005. Durant cette période, il s’est impliqué activement en faveur du développement économique de Mandeville et sa région, entre autres comme vice-président du comité industriel de Brandon et comme président du centre local de développement de D’Autray. Il a été membre de la Conférence régionale des élus de Lanaudière.

Le tourisme et l’environnement ont aussi occupé une place importante dans son implication. Il a présidé le conseil d’administration de la réserve faunique Mastigouche, a été membre du comité de sauvegarde du lac Maskinongé et membre du jury des projets volet-2 de la Conférence régionale des élus de Lanaudière, tout en siégeant à la commission forestière.

Il a été vice-président du conseil d’administration du centre sportif et communautaire Brandon.

Il a été député de Berthier à l’Assemblée nationale de 2007 à 2008 où il a pu se familiariser avec l’appareil gouvernemental.

«Comme beaucoup, je suis préoccupé par le dossier des coupes forestières, une industrie importante dans notre région. Nous devons nous assurer de la préservation des emplois tout comme de l’environnement. La qualité de vie à Mandeville est indissociable de son environnement. Il nous faut une politique de développement durable pour en assurer la pérennité», juge-t-il.

La location des chalets de type Airbnb est un autre dossier qui préoccupe bon nombre de citoyens, à son avis. «Comme plusieurs autres municipalités québécoises, Mandeville n’y échappe pas et c’est pourquoi nous travaillerons à trouver un juste équilibre qui satisfasse les résidents permanents et les villégiateurs», conclut-il. (PB)

équipe François Benjamin

©gracieuseté - L'Action d'Autray

François Benjamin (au centre) est encadré de Jacob Brûlé, July Boisvert, Mario Parent, Guy Corriveau, Annie Boivin et Louis Pilon.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média