Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

17 mai 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Dix-sept projets se démarquent pour améliorer les conditions de vie des Lanaudois

Lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale

17 projets

©Photo gracieuseté – CJE de D’Autray-Joliette - L'Action d'Autray

Bruno Ayotte, directeur général du CJE de D'Autray-Joliette, Alain Bellemare, Patrick Massé, Sébastien Nadeau, Sarah et Maria, Louis-Charles Thouin, député de Rousseau et représentant du ministre Jean Boulet, Martin Bordeleau, Dominique Masse, directrice de la Table des préfets et Sabrina Barbeau, responsable des dossiers en développement social à la Table des préfets.

Le président de la Table des préfets de Lanaudière, Sébastien Nadeau, s’est déplacé au Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de D’Autray-Joliette, le 17 mai, afin de présenter les 17 projets qui recevront d’importantes aides financières. Ces initiatives, qui sont éparpillées dans les différentes MRC de la région, se partageront plus d'un million de dollars pour contribuer à la démarche lanaudoise visant l’amélioration des conditions de vie par la réussite éducative, la solidarité et l’inclusion sociale.

Chaque MRC comporte un ou des projets qui « répondent à des enjeux aux priorités locales ou régionales identifiées par les partenaires des territoires ». La MRC de Joliette compte un projet, celui d’Impact Joliette, qui est parvenu à récolter 33 500 $, mais, comme le soutient Alain Bellemare, préfet de la MRC de Joliette, « ce n’est qu’un début ». Il invite d’ailleurs les personnes intéressées à investir dans ce projet qui vise à favoriser la persévérance chez les élèves en difficulté académique.

Sur le territoire de D’Autray, ce sera un montant de 231 800 $ qui sera offert pour soutenir les projets Odyssée et Impact D’Autray, tous deux portés par le CJE de la MRC. Les initiatives intitulées « Pour un meilleur avenir scolaire », de l’organisme Au bord des mots, et « Un plan d’action pour le développement du logement abordable et convenable dans D’Autray », mise en place par la MRC font également partie du lot.

Martin Bordeleau, préfet de la MRC de Matawinie, a ensuite introduit les projets qui se partageront un financement de plus de 217 000 $. La première initiative, « On fait quoi après? », est un projet conjoint entre les maisons des jeunes de Saint-Jean-de-Matha, de Rawdon et de Saint-Michel-des-Saints. Le second programme concerne l’accompagnement pour la réalisation de trois forêts nourricières en Matawinie.

Pour la MRC de Montcalm, le préfet Patrick Massé a annoncé une aide de 217 015 $ pour soutenir les projets « Petit Plus », de Réussite éducative Montcalm, « Gestion action bénévole Montcalm », porté par le CAB du territoire, « Équilibre », qui est présenté par le CJE de Montcalm et une initiative en lien avec l’accompagnement et le mentorat pour réussir sa transition vers le transport adapté et collectif fondée par la MRC.

Finalement, le territoire de L’Assomption recevra plus de 127 000 $ pour encourager deux projets, soit Alter Égaux et A.D.N. La MRC des Moulins recevra, quant à elle, 221 700$ pour financer le « Réseau des frigos sympathiques », le Projet Triade et le « Camp de répit pour les enfants présentant des symptômes associés au TDAH ».

Les projets se partagent ces sommes provenant du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS) pour mettre en place des projets dans le cadre de l’Alliance pour la solidarité, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Pour l’occasion, le député de Rousseau, Louis-Charles Thouin, a assisté à cette annonce au nom du ministre Jean Boulet. « Notre gouvernement ne ménage pas ses efforts pour resserrer les liens du filet social lanaudois. Soutenir ces projets, c’est appuyer des actions pour combattre la pauvreté qui sont menées par des organismes bien ancrés dans leur milieu. Je les remercie de leur vigilance et de leur travail quotidien pour rendre nos sociétés toujours plus justes et inclusives », souligne M. Thouin.

Des projets pour s’épanouir

Sébastien Nadeau est persuadé que ces initiatives permettront d’améliorer les conditions de vie des Lanaudois. « Nous avons insisté sur les sous dans cette présentation, mais nous savons que chaque sou compte lorsqu’il est temps d’aider les gens. » Pour appuyer ces propos, deux participantes du programme Odyssée du CJE de D'Autray-Joliette sont venues parler de ce projet qui encourage les parents, principalement les jeunes mamans, à surpasser certaines contraintes familiales qui les empêchent de continuer leurs études. Grâce à des services de garderie et de transport, les mères peuvent donc s’impliquer dans leurs cours sans se soucier de leurs enfants.

Pour Sarah et Maria, qui ont connu une séparation et ont dû s’occuper seules de leur famille, ce projet apporte une grande aide. Les mères en profitent même pour se soutenir et se donner des conseils. « Nous sommes beaucoup plus souriantes et épanouies. Nous pouvons nous retrouver en tant que femmes et non seulement en tant que mamans », soutient Sarah.

Sa camarade reconnait que de son côté, la volonté de retourner aux études était présente, mais que plusieurs événements tels que le manque de places dans les garderies et des problèmes de voiture l’ont contrainte à mettre de côté ses souhaits d’études. « En tombant sur l’annonce d’Odyssée, je croyais que c’était un miracle. Ça enlevait toutes mes contraintes! », s’enthousiasme Maria. Selon elle, le programme lui permet, à elle et aux autres mères, de « se projeter et de devenir qui elles voulaient être avant d’avoir leurs enfants ».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média