Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

16 juin 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Tous les élèves du primaire et du secondaire (premier cycle) seront de retour en septembre

Formule hybride pour les autres secteurs

Classe

©Photo archives - L'Action d'Autray

Les classes seront divisées en sous-groupes.

Le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, a procédé ce matin à une annonce concernant la rentrée automnale 2020 pour les élèves et les étudiants du Québec.

Lors de son point de presse, le ministre Roberge était accompagné du conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), Dr Richard Massé.

Le ministre a confirmé que dès septembre, tous les établissements scolaires vont rouvrir leurs portes aux niveaux préscolaire, primaire et secondaire.

Les élèves du préscolaire, du primaire et du premier cycle du secondaire (jusqu'en secondaire 3) seront présents à l'école selon le ratio habituel. Dans leur classe, les élèves seront réunis en sous-groupes. Dans ces sous-groupes, il n'y aura aucune distanciation sociale. "Ce sera comme nos frères et soeurs." La distanciation sociale entre les sous-groupes sera de un mètre et entre les élèves et les enseignants et autres membres du personnel, elle sera de deux mètres.

Au niveau des secondaires 4 et 5, il pourrait y avoir certains aménagements hybrides de temps en classe et de temps à la maison selon la réalité des établissements. Le plancher sera d'au moins 50 % de présence en classe.

Dans les autobus scolaires, la distance entre les élèves devra être de un mètre, soit un élève par banc.

La fréquentation de l'école redevient obligatoire à l'automne, sauf pour une condition médicale particulière.

Le ministre a affirmé que pour la formation générale aux adultes et la formation professionnelle, on souhaite la plus grande présence en classe possible et la distance requise entre les étudiants sera de 1,5 mètre.

Pour les cégeps et les universités, comme en formations générale aux adultes et professionnelle, la distanciation sera de 1,5 mètre entre les étudiants et de deux mètres avec les enseignants. L'enseignement se fera en mode hybride, soit en partie en présence et en partie à distance. L'enseignement en classe doit toutefois être maximisé. Pour les édutiants qui en sont à leur rentrée au cégep ou à l'université, le ministre a insisté sur l'importance de maximiser la présence. "Je fais confiance au réseau pour atteindre de bons objectifs."

"Planifier une belle rentrée, c'est un message d'espoir. C'est un message qui indique bien que la réussite de nos élèves c'est important."

Toutefois, le ministre de l'Éducation a mentionné qu'il y aura des protocoles d'urgence en cas de deuxième vague. "Le réseau sera prêt." Chaque établissement devra se munir d'un protocole qui lui permettra de basculer rapidement en enseignement à distance.

Une entente a été établie avec Savoir Média et des capsules seront préenregistrées cet été pour permettre aux élèves du primaire et du secondaire de suivre les matières de base en cas de deuxième vague si on bascule en enseignement à distance ou pour des élèves qui demeureraient à la maison en raison de leur condition médicale.

M. Roberge a pris le temps de remercier tout le réseau scolaire qui s'est dévoué à chaque jour depuis le début de la pandémie. "Les gens ont été mobilisés dès le début. Il faut être fier de cette rentrée scolaire qu'on a fait au mois de mai et de l'enseignement à distance."

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média