Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

15 juin 2021

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Un Québécois de 18 à 39 ans sur trois n’est pas vacciné ou n’a pas pris de rendez-vous

Vaccination

Christian Dubé

©Gracieuseté - Émilie Nadeau - L'Action d'Autray

Les personnes ayant reçu AstraZeneca et Moderna pourront devancer leur rendez-vous pour leur seconde dose.

Les personnes ayant reçu les vaccins AstraZeneca et Moderna pourront dorénavant devancer leur rendez-vous pour leur deuxième dose. C’est ce qu’a annoncé le ministre de la Santé, Christian Dubé, lors d’un point de presse tenu le 15 juin. 

Comme c’est déjà le cas pour le vaccin de Pfizer, les citoyens ayant eu les vaccins Moderna et AstraZeneca auront la possibilité de devancer leur rendez-vous pour leur deuxième dose selon leur groupe d’âge. De plus, les personnes vaccinées pourront choisir si elles veulent changer ou conserver le même type de vaccin. « Pour les personnes qui ont reçu du AstraZeneca, mais qui souhaitent changer de vaccin, vous pouvez, pour votre deuxième dose, remplacer le AstraZeneca par un vaccin à ARN », précise Christian Dubé. Dans cette situation, les personnes n’auront plus besoin d’attendre 16 semaines entre les deux doses, mais seulement huit semaines.

Le ministre Dubé ajoute que l’un des deux vaccins à ARN, soit Pfizer et Moderna, sera toujours disponible dans les cliniques de vaccination, surtout qu’une grande quantité de vaccins Moderna a été livrée. Ainsi, si une personne désire recevoir un vaccin à ARN, ce sera possible.

Les jeunes sont au rendez-vous 

Le ministre est très heureux de constater qu’encore aujourd’hui, aucun cas ni aucun décès n’est à déplorer dans les CHSLD. Jusqu’à maintenant, 7 millions de doses ont été administrées et 14 % de la population a reçu sa deuxième dose. « Globalement, je pense que la situation va très bien », assure le ministre de la Santé.

M. Dubé a tenu à féliciter les plus jeunes : « En date d’aujourd’hui, 71% des 12-17 ans ont reçu une première dose ou ont pris un rendez-vous. » Le ministre a tenu à rappeler que cette tranche d’âge est parvenue à dépasser les personnes âgées entre 18 et 39 ans. Il indique que pour que cette population ne soit vaccinée à 75%, 170 000 individus doivent encore recevoir leur première dose. Le ministre précise que dans cette tranche d’âge, « 1 Québécois sur 3 n’est pas vacciné ou [n’a] pas encore pris de rendez-vous ». 

Preuve vaccinale

Dès le 16 juin, un portail sera mis en place pour permettre aux citoyens de charger leur preuve vaccinale dans leur dossier en ligne. Le ministre met toutefois en garde que des personnes auront plus de difficulté que d’autres à télécharger leur preuve. « Bien souvent il nous manquait de l’information sur les critères exigibles ». Dans ce cas, le système ne reconnaissait pas les informations comme le numéro de téléphone ou l’adresse du citoyen. Christian Dubé invite donc les gens à s’inscrire en clinique si le téléchargement de la preuve n’est pas possible en ligne.

Le ministre Christian Dubé prie les gens à continuer de se faire vacciner, mais il tenait tout de même à rappeler à la population de rester prudente. « Il ne faut pas oublier que le virus est toujours là et que les variants sont toujours là. […] On n’est pas à l’abri d’un sursaut des cas à l’automne. »

Quatre régions passent au vert 

Dès le lundi 21 juin, les régions suivantes, qui se trouvent actuellement au palier de préalerte (jaune), se trouveront en zone verte : Bas-Saint-Laurent; Saguenay-Lac-Saint-Jean; Mauricie et Centre-du-Québec. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média